Rodez Aveyron Football

Laurent Peyrelade : "De temps en temps, le football, c’est mathématique"

  • Laurent Peyrelade : "De temps en temps, le football, c’est mathématique"
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Comme la saison passée, les Ruthénois ont été battus (1-0) à domicile par Cholet. Ils ont montré un visage très séduisant mais il a manqué quelque chose. De la chance, de la réussite, du réalisme ? Les réactions des entraîneurs. 

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez

On a joué 75 minutes. De temps en temps, le football, c’est mathématique. Le plus dur est d’être efficace et on ne l’a pas été. La vigilance et la « grinta » nous ont certes fait défaut mais il nous a surtout manqué de l’efficacité dans les deux surfaces. Les énergies,les attitudes et les intentions ont été bonnes mais il fallait être un peu plus « tueur », davantage agressif dans le comportement. Et puis, j’ai constaté beaucoup trop de déchet technique, notamment dans le premier quart d’heure. C’est dommage bien sûr car il y avait la place pour un autre résultat mais il faut déjà se tourner vers la prochaine journée, penser au coup d’après. La priorité est de trouver la bonne taille de costume.

Romain Revelli, entraîneur de Cholet

Cette rencontre présente beaucoup de similitudes avec notre match de la première journée à domicile. Tours a marqué très tôt, on a eu vingt minutes de panique totale dans la foulée et on n’a pas été en mesure d’égaliser alors qu’on a pourtant poussé fort. Rodez a vécu la même chose contre nous. Les Ruthénois ont mis une grosse intensité mais ils n’ont pas trouvé la faille. Et ils nous ont même facilité ensuite la tâche en optant pour du jeu direct. Notre défense a alors tout pris de la tête et notre gardien a su couper les centres. On y était ! 
 

Réagir