Les Français qui essaient des véhicules électriques sont de plus en plus tentés d'en acheter un

  • Les voitures électriques séduisent de plus en plus les familles françaises.
    Les voitures électriques séduisent de plus en plus les familles françaises. simonkr / IStock.com / simonkr / IStock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Les Français aimeraient pouvoir acheter des véhicules électriques, pour peu que leur autonomie soit satisfaisante et leurs prix moins élevés, selon le 4e baromètre "Les Français et la mobilité électrique" publié par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) à l'occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre 2018.

Les Français aimeraient pouvoir acheter des véhicules électriques, pour peu que leur autonomie soit satisfaisante et leurs prix moins élevés, selon le 4e baromètre "Les Français et la mobilité électrique" publié par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) à l'occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre 2018.


Les Français sont désormais 35% à sérieusement envisager l'acquisition d'une voiture électrique, une part qui monte même à 46% chez les 18-24 ans et à 50% chez tous ceux qui ont déjà eu l'opportunité d'essayer ce type de véhicule. Tous demeurent néanmoins freinés par de nombreux aspects : 70% des sondés passeraient à la voiture électrique si leur autonomie était supérieure à 300 km, 67% si le coût d'achat était le même que celui d'une thermique et 57% s'ils avaient la possibilité de la recharger facilement chez eux ou à proximité. A noter que près des deux tiers des sondés (64 %) se déclarent prêts à acheter une voiture électrique d'occasion, histoire de faire des économies à l'achat puis à l'usage.

Aujourd'hui, près d'un Français sur 4 (22%, +4 pts en 2 ans et +10 pts en 4 ans) a déjà testé une voiture électrique, que ce soit comme conducteur (11 %) ou passager (11 %). Ils s'estiment d'autre part de mieux en mieux informés sur le prix des véhicules électriques (36%, + 12 points en 4 ans) et sur l'offre disponible sur le marché (31%, + 11 points en 4 ans). Cependant, ils demeurent une majorité (61%) à se dire mal informés de la manière dont on recharge un véhicule électrique ou sur les aides publiques mises à leur disposition pour l'achat d'un véhicule de ce type.

Au final, les trois quarts des Français affirment être prêts à changer leurs habitudes afin de contribuer à améliorer la qualité de l'air. De fait, les Français utilisent déjà moins leur voiture puisque seulement 58% d'entre eux conduisent leur voiture au moins quatre fois par semaine, un score en baisse de 2 pts sur 2 ans. En toute logique, les distances quotidiennes parcourues continuent également de baisser, pour tomber à 29 km en moyenne, contre 31 km en 2016. Seuls 20% des automobilistes français avouent désormais rouler plus de 50 km par jour (- 3 pts comparé à 2016).

Près de 150.000 véhicules électriques circulent en France. Au premier semestre 2018, près de 15.000 voitures particulières et de 4.000 utilitaires électriques ont été immatriculés au premier semestre 2018. Le marché des particuliers est largement dominé par la Renault ZOE. D'autre part, la France compte maintenant plus de 23.000 points de charge accessibles au public, répartis dans plus de 10.000 stations.

Cette enquête a été réalisée par Ipsos pour l'Avere-France, du 22 au 29 août 2018, auprès d'un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Source : Relaxnews

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir