Faits divers

Obsèques de Pascal Filoé :" Aujourd’hui, nous avons besoin de nous rassembler"

  • Le personnel de la mairie de Rodez était au pied de la cathédrale, en début d’après-midi pour rendre hommage à Pascal Filoé.
    Le personnel de la mairie de Rodez était au pied de la cathédrale, en début d’après-midi pour rendre hommage à Pascal Filoé.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Une cérémonie émouvante s’est tenue en la cathédrale de Rodez, après l’hommage national rendu place d’Armes.

Une à une, plusieurs centaines de personnes, plus de 300, se sont inclinées devant le cercueil de Pascal Filoé, d’autres l’ont pudiquement effleuré ou ont prononcé quelques mots à voix basse, dans un air chargé d’encens. Hier après-midi, suite à la cérémonie sur la place d’Armes, la cathédrale de Rodez s’est remplie d’une foule d’amis, de proches, de collègues, de connaissances, d’anonymes, chacun marqué par la douleur, parfois les yeux rougis par l’émotion, souhaitant lui rendre un dernier hommage, ensemble. "Aujourd’hui, nous sommes là, nombreux. Nous avons besoin de nous rassembler, de nous retrouver, de nous arrêter", a rappelé Mgr François Fonlupt dans son homélie.

 

 

"Nous avons du mal à admettre que cette vie pleine soit ainsi fauchée de manière si violente et désespérante", a-t-il poursuivi. Une vie riche, marquée par le partage. Chacun des témoignages apportés par la famille – son beau-père, sa sœur et son frère notamment – par ses proches et ses collègues ont souligné "son courage, sa solidarité, sa fraternité", "l’intérêt général fut le fil de sa vie". Ces valeurs, il les faisait vivre au quotidien, au service des Ruthénois et des Aveyronnais dans le cadre de ses fonctions au sein de la mairie de Rodez, depuis 2007. Mais également au sein du club de karaté de Flavin dont il était le président. D’ailleurs, une trentaine d’entre eux s’est inclinée, comme le veut la tradition dans cet art martial, devant son cercueil.

Un troisième hommage

Originaire de Nevers, Pascal Filoé disait des Aveyronnais "quand ils adoptent votre amitié, c’est pour l’éternité", a dit son beau-père, d’une voix puissante et assurée. "Comme il avait raison […] votre soutien, pour ma fille Florence et ses enfants, vient de le démontrer", a-t-il continué, ses mots résonnant sous le chœur de la cathédrale.

 

 

Son beau-père a également remercié le Premier ministre pour son hommage rendu quelques minutes plus tôt sur la place d’Armes (lire par ailleurs), mais également à l’ensemble des Aveyronnais.

Un troisième temps d’hommage, cette fois-ci réservé à la famille de Pascal Filoé s’est déroulé au cimetière de Rodez où il a été inhumé.

 

L'immobilier à Rodez

391 €

RODEZ : T1 Bis lumineux avec parking privatif proche centre ville et commer[...]

295 €

Charmant studio rénové et meublé, coin kitchnette.[...]

79500 €

Quartier Amphithéâtre !!! Vous souhaitez acheter un T3, avec de beaux volu[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir