Rugby

Les U23 du Stade Rodez Aveyron tout près de l’exploit

  • Les U23 ruthénois ont poussé fort mais ont échoué d’un point (17-16) contre Blagnac.
    Les U23 ruthénois ont poussé fort mais ont échoué d’un point (17-16) contre Blagnac.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Dans un week-end morose pour le SRA, les Espoirs ont signé une belle prestation, alors que les jeunes sont tombés sur plus forts qu’eux.

Le (joli) coup est passé si près pour Rodez. De quoi ressentir une grosse frustration au coup de sifflet final, juste après que le match a basculé dans le mauvais sens, alors que les U23 ruthénois menaient 16-10, grâce à un essai de Vercruysse, trois pénalités et une transformation de Michel. Mais Blagnac, réaliste, a concrétisé sa toute dernière possession par un essai en coin transformé (17-16). Rageant !

Avec un résultat qui ne reflète pas la physionomie de ce match, où Rodez a reçu le "gros bras" de la poule, une équipe dense, complète dans toutes ses lignes, et grande favorite pour la qualification. Et pourtant les jeunes sang et or leur ont mené la vie dure, avec une première période où Rodez a eu l’occupation du terrain, mais pas forcément la juste récompense de ses efforts, butant sur une défense blagnacaise solide et habile. Opportuniste, Blagnac a su par contre bonifier sa seule occasion dangereuse en cette première mi-temps par un essai transformé.

Mais il en fallait plus pour décourager ces jeunes. Ils ont continué avec le même engagement, une bonne défense, une bonne conquête, et lentement revenir à une longueur grâce au pied de Michel. La juste récompense des efforts ruthénois est venue à la 65e minute. Une belle remontée de balle du camp ruthénois, de la vitesse d’exécution, et c’est Victor Vercruysse qui a été à la conclusion de ce beau mouvement. Un essai transformé qui a donné l’avantage à Rodez... De quoi y croire, d’autant que les Espoirs du SRA sont restés concentrés, solides en défense.

La victoire, ils y ont cru jusqu’à cette terrible 80e minute, où elle leur a échappé alors qu’elle était amplement méritée. Mais au-delà de la déception, les entraîneurs ont retenu "l’excellente prestation, les progrès réalisés match après match, avec un groupe solidaire et travailleur". Et les techniciens de poursuivre : "On a pu voir dans ce match de belles promesses pour la suite, après un début de saison où Rodez a affronté tous les gros bras. Dommage que nos jeunes ne puissent pas, comme leurs homologues des autres clubs, bénéficier du supplément de soutien que constituent les levers de rideau. Mais c’est une autre histoire".

Dur week-end pour les cadets et les juniors

Week-end difficile pour les jeunes, avec une double confrontation face à leurs homologues d’Albi, habitués aux rencontres de haut niveau dans leurs catégories respectives, alors que les Ruthénois sont montés d’un cran avec leur qualification en poule nationale.

Pas grand-chose à reprocher aux cadets. L’écart a été significatif (41-5) entre l’équipe d’Albi avec un effectif solide, beaucoup de 2e année et l’expérience du haut niveau. Rodez aura donné le meilleur, avec sa jeunesse et son manque d’expérience. Malgré l’ampleur du score, le SRA n’a pas démérité, montrant beaucoup de courage et de volonté.

Ce qui a été dit pour les cadets vaut aussi pour les juniors, battus 43-0. Malgré le fossé à tous les niveaux, ils ont été dignes des couleurs qu’ils portaient. à aucun moment, ils ne se sont démobilisés. Comme pour les cadets, cette rencontre va servir à emmagasiner de l’expérience utile pour la suite et l’apprentissage du haut niveau.

Réagir