La fête du Polar à Cognac du 19 au 21 octobre

  • La 23e édition du festival Polar de Cognac se tiendra du 19 au 21 octobre La 23e édition du festival Polar de Cognac se tiendra du 19 au 21 octobre
    La 23e édition du festival Polar de Cognac se tiendra du 19 au 21 octobre Courtesy of POLAR
Publié le

(AFP) - La 23e édition du festival Polar de Cognac (Charente), décline du 19 au 21 octobre le genre sous toutes ses formes: romans, films, téléfilms, pièces de théâtre, et bande dessinée.

L'acteur-réalisateur Jean-François Stévenin en est l'invité d'honneur, pour célébrer un demi-siècle passé devant et derrière la caméra. Depuis ses débuts en 1968, il a tourné dans 110 longs métrages et une soixantaine de téléfilms ou séries. L'ancien assistant de Jacques Rivette, né en 1944, a réalisé trois films, "Passe montagne" (1978), "Double messieurs" (1986) et "Mischka", encensé par la critique lors de sa sortie en 2001.

Grand habitué du festival, le réalisateur, producteur et acteur Jean-Pierre Mocky, inventeur du polar baroque sur grand écran, présente en avant-première et hors compétition, des courts-métrages de 26 minutes de la série "Hitchcock by Mocky" qu'il réalise pour France Télévisions.

Cognac rend hommage à Johnny Hallyday l'acteur, avec notamment une exposition dédiée à l'idole mort en décembre 2017, qui fit ses débuts au cinéma comme figurant dans "Les diaboliques" d'Henri-Georges-Clouzot, sorti en 1955.

Quatre productions pour France 2, sont en compétition pour le Grand Prix Télévision dans la catégorie "série francophone": "L'art du crime" de Chris Briant, "Kepler(s)" de Frédéric Schoendoerffer, "À l'intérieur" de Vincent Lanoo et "l'Art du crime" de Chris Briant. Également en lice pour cette compétition, une production pour France 3, "Au-delà des apparences" signée Eric Woreth.

Pour le Grand Prix Cinéma dans la catégorie court métrage, sont en compétition, "Dram" de Elie-G. Abecera, "Le trait" co-réalisé par Fred Bianconi et Maurice Hermet, et "Contact inconnu" de Silk Bistini. Et pour le Grand Prix Cinéma "long métrage", un film italien "Amare amaro" de Julien Paolini.

Pour la littérature, dix livres sont en lice pour le "Meilleur roman international", dont trois titres des éditions Fleuve: "Si vulnérable" du Finlandais Simo Hiltunen, et pour le Royaume-Uni "Toucher mortel" de Peter James et "La coupure" de Fiona Barton.

Dans la compétition pour le meilleur polar francophone, Jean Weber signe "les ombres d'Euskadi" aux éditions Lemieux, et Elsa Roch "Oublier nos promesses" chez Calmann Lévy.

Enfin, pour la BD, deux albums sont en compétition dans la catégorie "série": "Canardo" signé Sokal pour Casterman et "Atom Agency", de Yann - Schwartz, chez Dupuis.

Le Festival Polar de Cognac, créé en 1996, fut d'abord dédié au roman et à la BD. En 2010, il s'est ouvert au cinéma, à la télévision et au théâtre.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?