Football

Football : Onet - Luc, un vrai derby

  • Onet - Luc : un derby, un vrai
    Onet - Luc : un derby, un vrai
  • Onet - Luc : un derby, un vrai
    Onet - Luc : un derby, un vrai JLB / JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

Ils sont prêts et savent ce qu’ils vont jouer. De l’aveu des deux entraîneurs, Yoann Boscus, pour Onet-le-Château, et Paolo Teixeira, à Luc-Primaube, on retrouve enfin cette saison le vrai derby. Celui qui aura lieu ce dimanche après-midi au stade du Colombier (15 heures).

"C’est un match pas comme les autres et surtout cette année, comme on change de poule. On ne joue qu’avec des équipes éloignées et avec lesquelles on a aucune affinité. Donc retrouver un voisin qu’on connaît, ça fait plaisir, c’est plus fort que les années précédentes", témoigne l’entraîneur castonétois.

Teixeira : "Les joueurs sont plus impliqués"

De son côté, Teixeira corrobore : "Il y a une notion de derby, c’est un match qu’on vit différemment. Les joueurs, en dehors de notre besoin de points, sont plus impliqués."

Et comment se prépare ce genre de match alors que deux semaines sont passées depuis leur dernière épreuve ? Pour Onet, ce fut surtout une période pour permettre aux cadres de reprendre le rythme : "Beaucoup de nos joueurs avaient besoin de repos, on n’a pas fait de pause depuis le 19 juillet, alors on a gardé ce rythme d’entraînement, comme si on devait jouer ensuite. Rien de spécial donc !", indique Boscus. Ambiance différente du côté de Luc-Primaube où la notion de derby a parfois pris le pas ces derniers jours sur le fait de prendre des points et de sortir de la zone rouge (une place de lanterne rouge avec un seul match nul pour quatre défaites en cinq rencontres), même si l’entraîneur des jaune et vert reconnaît la notion de plaisir lui aussi sur ce genre de match : "On n’a pas changé nos habitudes, on veut juste se perfectionner sur nos erreurs. Le derby, c’est une chose. Mais on a besoin de prendre des points."

Un terrain de jeu limité

En dehors, de ces enjeux-là, il faudra aussi considérer lieu du match, le stade du Colombier. En attendant d’avoir un tout nouvel équipement à La Roque, Onet se retrouve à jouer dans un stade avec une main courante autour de la zone de jeu et… c’est tout. Alors comment mettre en musique un derby dans ces conditions ? Eric Luban, le président de l’OCF, répond : "Dur d’organiser quelque chose avec ce terrain, alors on va faire une bourriche. Sur le nombre de visiteurs, il n’y a pas de limite de personnes, même si ça sera difficile de tous les gérer puisqu’il y a un seul côté d’ouvert."

Quant aux effectifs, Boscus peut enfin retrouver Soulatges et Daurenjou, même si Deplace, Vidal, Lagarde et Cescutti comptent toujours parmi les absents. Du côté de Luc, pas de blessures à déplorer. Mais les absences de Rahibe et Lebreuil, tous deux suspendus, pourraient peser.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir