Athlétisme

L'Aveyronnais Simon Boutonnet dompte l’Ironman de Nice

  • L'Aveyronnais Simon Boutonnet dompte l’Ironman de Nice
Publié le / Modifié le S'abonner
Le Ruthénois a atteint son objectif avec un temps total de 4h54’ et une 83e place sur 2329 participants,

« Et voilà, c’est fait ! ». Le message est signé Simon Boutonnet.  Il a été poussé comme un cri de joie, ou peut-être un ouf de soulagement, par le sociétaire de Rodez triathlon 12 à l’issue de l’édition de l’Ironman de Nice, dis- puté voilà quelques jours. Un rendez-vous mythique pour tous les triathlètes du monde que l’Aveyronnais a négocié « avec la manière ».

Pourtant, la première étape avait été un peu « délicate » puisque, de l’avis même de l’intéressé, « la sortie de l’eau a été plus que moyenne ». Simon Boutonnet a ainsi avalé les 2 050 mètres dans l’eau en 34 minutes. « L’épreuve de natation a été plus longue que prévu », regrette-t-il. Mais, pas le temps de respirer qu’il fallait déjà enfourcher le vélo. « J’étais prêt et impatient d’en découdre », assure-t-il, lui le spécialiste de la petite reine.

Sur un parcours long de 91 kilomètres, très usant sur le début et proposant, ensuite, une descente technique pour couronner le tout,  le Ruthénois a bouclé « ce vrai circuit de cycliste » à la moyenne de 34,8 km/h. Non loin derrière un certain Laurent Jalabert. Jaja pour les intimes ! Pour clôturer cette belle matinée sportive, il a attaqué un semi-marathon avec une allure moyenne de 4’30’’ au kilomètre et un chrono à l’arrivée de 1h35’. Les jambes étaient un peu usées au bout de 15 kilomètres.

Un dernier encouragement à la cloche pour les cinq ultimes bornes au bord de la Promenade des Anglais.
Le Ruthénois Simon Boutonnet a atteint son objectif avec un temps total de 4h54’ et une 83e place sur 2 329 participants, dont une quarantaine de professionnels de la discipline. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec le championnat du monde half Ironman sur ce même circuit.

Centre Presse Aveyron
Réagir