Bosch

La CGT arrive en tête devant Sud et la CFE-CGC

  • La CGT arrive en tête devant Sud et la CFE-CGC
    Photo archives CPA - Photo archives CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
La CGT devance Sud et la CFE-CGC à l'issue du scrutin organisé au sein de l'usine Bosch.

Les quelque 1 500 salariés de l’usine Bosch étaient appelés aux urnes, ce mardi 6 novembre, pour désigner leurs divers représentants. Ces derniers sont désormais élus pour une période de quatre ans.

À l’heure où l’entreprise joue son avenir industriel en Aveyron et s’apprête à engager les travaux de modernisation de l’une des deux lignes de fabrication d’injecteurs common rail, ces élections professionnelles revêtissaient un caractère particulier. En effet, trois des quatre syndicats qui étaient jusqu’alors représentatifs (Sud, la CFE-CGC et la CFDT) ont signé l’accord de transition, alors que la CGT s’en est écartée, estimant que la direction n’apportait pas suffisamment de garanties pour l’avenir industriel du site de la zone de Cantaranne.

Ce mardi soir, selon les premiers résultats, la CGT arrive en tête du scrutin avec 7 sièges au premier collège (ouvriers) et 1 siège au deuxième collège (agents de maîtrise, encadrement). Elle devance le syndicat Sud qui obtient 5 sièges au premier collège et deux sièges au deuxième collège. Enfin, le syndicat CFE-CGC arrive en troisième position avec trois sièges au deuxième collège et deux sièges au troisième collège, celui des cadres. Seuls ces trois syndicats sont désormais représentatifs, la CFDT, FO et la CFTC n’obtenant aucun siège.

Réagir