Gastronomie

Les finalistes du Prix Procope de la cuisine bourgeoise dévoilés

  • "La cuisine à petits prix de Frédéric Anton", de Frédéric Anton et Christelle Brua, Aux éditions du Chêne
    "La cuisine à petits prix de Frédéric Anton", de Frédéric Anton et Christelle Brua, Aux éditions du Chêne All Rights Reserved - All Rights Reserved
  • "La cuisine canaille", de Joseph Viola, éditions Hachette Cuisine
    "La cuisine canaille", de Joseph Viola, éditions Hachette Cuisine All Rights Reserved - All Rights Reserved
  • "La merveilleuse histoire des pâtisseries", Michel Tanguy et Jacques Genin, éditions Gründ
    "La merveilleuse histoire des pâtisseries", Michel Tanguy et Jacques Genin, éditions Gründ All Rights Reserved - All Rights Reserved
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Trois titres du rayon livres consacrés à la cuisine bourgeoise sont en lice pour décrocher le prix Procope 2018 : "La cuisine à petits prix de Frédéric Anton", "La cuisine canaille" de Joseph Viola et "La merveilleuse histoire des pâtisseries" de Michel Tanguy et Jacques Genin. 

Au total, quinze ouvrages mettant en scène la cuisine bourgeoise avaient été sélectionnés pour concourir à la deuxième édition du Prix Procope, décerné dans le décor historique de l'illustre café parisien. C'est un jury composé de journalistes et d'amoureux des mots, à l'image de l'animateur de télévision Stéphane Bern, qui ont départagé les livres en compétition. 

Le nom du lauréat sera dévoilé le 20 novembre. Ce dernier recevra une dotation de 2.500 euros. Une recette du livre gagnant sera également inscrite à la carte du Procope durant une année. 

Voici les trois noms en lice pour le Prix Procope de la cuisine bourgeoise : 

- "La cuisine à petits prix de Frédéric Anton", de Frédéric Anton et Christelle Brua, Aux éditions du Chêne

- "La cuisine canaille", de Joseph Viola, éditions Hachette Cuisine

- "La merveilleuse histoire des pâtisseries", Michel Tanguy et Jacques Genin, éditions Gründ

Réagir