Environnement

Un atlas de la biodiversité en projet sur le Lot et l’Aubrac

Abonnés
  • L'objectif est de sensibiliser sur la faune et la flore du Nord-Aveyron.
    L'objectif est de sensibiliser sur la faune et la flore du Nord-Aveyron. Repro CP -
Publié le / Modifié le S'abonner
Le parc naturel régional de l’Aubrac met en place ce programme avec sept communes volontaires.

Le programme national d’atlas de la biodiversité communale (ABC) a été initié par le ministère de l’Environnement en 2010.
Avec la création du parc naturel régional (PNR) de l’Aubrac, celui-ci a répondu à l’appel à manifestation d’intérêt de l’Agence française de la biodiversité (AFB) pour piloter ce programme sur son territoire de 2018 à 2020.« L’objectif est de sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs locaux autour de la biodiversité, à savoir élus, acteurs socio-économiques, associations et citoyens pour mieux la connaître et identifier les enjeux », explique Charlotte Banuls, chargée de mission « sensibilisation » au PNR de l’Aubrac.
Concrètement, sept communes volontaires et adhérentes au PNR de l’Aubrac intègrent ce programme : Entraygues, Florentin-la-Capelle, Campouriez en Aveyron, Lieutadès pour le Cantal, St-Rémy-de-Chaudes-Aigues, Recoules-d’Aubrac et Grandvals pour la Lozère.

Le site de Bez-Bédène, sur la commune de Campouriez.
Le site de Bez-Bédène, sur la commune de Campouriez. - CPA

Réunion d’information

Des inventaires de la faune, en particulier de papillons et de chauve-souris qui sont en voie d’extinction, et de la flore seront réalisés par des spécialistes mais aussi par des amateurs volontaires. « Le but est que les gens s’approprient le territoire pour avoir des réflexes dans leurs gestes du quotidien », dit en ce sens Charlotte Banuls.
Pour cette raison, une réunion d’information à l’attention du grand public aura lieu jeudi 22 novembre à partir de 18 h à la salle du conseil de la mairie à Entraygues-sur-Truyère.
De cette mobilisation découleront un programme pédagogique (à l’image des scolaires à Entraygues, lire ci-après), des trophées et une fête de la biodiversité. 

Entraygues, commune volontaire.
Entraygues, commune volontaire. - Repro CP

L’ensemble des travaux seront présentés aux conseils municipaux en vue de mener des actions.
Ce programme est financé par l’AFB et porté par le PNR, en partenariat avec les municipalités, les habitants des communes et le jardin botanique de l’Aubrac.

 

 

Bernard Boursinhac, maire d'Entraygues : « Donner une autre image »

Pourquoi la commune d’Entraygues intègre ce programme ?
Nous sommes dans une zone touristique avec un classement en zone Natura 2 000. L’objectif est de faire découvrir la richesse de la flore et de la faune en créant par exemple des randonnées à thème à l’attention d’un public familial. Un travail ludique et pédagogique a débuté sur l’île avec les écoles, le PNR et le CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement). Nous avons aussi installé deux ruches avec l’ambition de l’agrandir. Les aides du PNR pourront permettre de développer la partie animation.
Qu’en attendez-vous ?
Cela entre dans une démarche globale avec le zéro phyto pour donner une autre image au village en vue de stabiliser la population et l’espoir d’en attirer. En parallèle, l’intercommunalité a pour projet de mettre en valeur les terrasses. Nous faisons tout pour animer le village.

Réagir