Peyrelade : " Pas la sensation d'être dans quelque chose de particulier "

  • Laurent Peyrelade, l'entraîneur de Rodez.
    Laurent Peyrelade, l'entraîneur de Rodez. JLB
Publié le

Le Rodez Aveyron football se rend à Luzenac dimanche (coup d'envoi à 14 h 30) pour y disputer un 7e tour de Coupe de France.

En conférence de presse aujourd’hui vendredi, Laurent Peyrelade, l’entraîneur ruthénois, a évoqué plusieurs sujets concernant cette rencontre. Des éléments à retrouver dans votre édition de dimanche de Centre Presse. En attendant, il s’est aussi épanché sur la rivalité (qui n’en est plus une selon lui) entre le club aveyronnais de National et les Ariégeois jouant désormais en Régional 1. Morceaux choisis.


" (Sur le contexte du stade Paul-Fédou) Ça ne sera pas plus difficile qu’à Blagnac. Luzenac et Rodez sont deux endroits qui se ressemblent : sur les hauteurs, la montagne. Je n’ai pas la sensation d’être dans quelque chose de particulier ou de vivre une rivalité. C’était peut-être le cas il y a six ou sept ans quand Luzenac évoluait dans la même division, quand il y avait une rivalité de joueurs, de territoire. Je trouve plutôt que les deux clubs se ressemblent avec leur étiquette de ruralité. On ne va pas dire qu’on est aussi tous les deux les bien aimés des instances…
Eux ont des objectifs, nous aussi. Et je suis plutôt ravi d’y aller car je vais jouer contre Olive (Olivier Pédémas, son ancien coéquipier au Mans et passé aussi au Raf au début des années 1990, NDLR). "

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?