Commerces

Les soldes à la rescousse du centre-ville de Rodez ?

Abonnés
  • Un démarrage en douceur mercredi dans les magasins ruthénois.
    Un démarrage en douceur mercredi dans les magasins ruthénois. CPA - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Les soldes ont débuté mercredi 10 janvier, au niveau national. Certains commerçants ruthénois en attendent beaucoup pour compenser le manque à gagner, depuis les blocages dus aux gilets jaunes.

Depuis le 17 novembre, date de l’acte I du mouvement des gilets jaunes, les commerçants voient, globalement, leur chiffre d’affaires en berne. C’est donc peu dire qu’ils comptent sur les soldes pour relancer leur activité en général et le manque à gagner subi durant les fêtes de fin d’année, en particulier.

Hier, premier jour des soldes, il n’y avait, pour ainsi dire, personne dans les rues piétonnes du centre-ville. Seules quelques dizaines de lycéens arpentaient les rues, comme à leur habitude le mercredi ; mais sans pouvoir d’achat, ils ne représentent pas grand intérêt pour les commerçants.

Pourtant, les ristournes affichées sont particulièrement attractives. Dans le réseau des enseignes nationales, il n’est pas rare de trouver des baisses pouvant atteindre jusqu’à moins 70 %. En moyenne générale, y compris chez les indépendants, on a pu noter des baisses jusqu’à moins 50 % contrairement à la tradition où les soldes débutent timidement avec des moins 20 et des moins 30 %. Malgré les efforts consentis pour vider les rayons pleins à craquer, les acheteurs semblent prendre leur temps.

Aucune cohue, ni sur les places de parking, ni dans les rues et encore moins dans les magasins.

Un calme qui fait dire à l’une des vendeuses, chez Bijoux Brigitte, "on verra bien. On ne sait plus comment tout ça marche, maintenant".

Chez Orpiment, magasin de bijoux en argent, Véronique n’attend pas grand-chose des soldes. "J’ai l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose. En tous les cas, je n’ai pas vu grand monde, depuis ce matin. Moi, pour mon activité, j’arrive après les vêtements et les chaussures. En général, je n’attends pas après les soldes que je fais symboliquement un fois par an".

"Depuis ce matin, il n’y a pas grand monde !"

Du côté de Clafouty, magasin de vêtements de marques pour les enfants et les préadolescents, on affiche un calme olympien.

"Depuis ce matin, il n’y a pas grand monde. Franchement, pour continuer à rester en ville, il faut en vouloir. Pourtant, on a de belles choses et de qualité ici. Nos produits n’ont rien à voir avec les objets vendus sur internet", souligne la vendeuse.

La sinistrose semble donc bien installée pour l’instant. Toutefois, les commerçants sont partagés entre ceux qui pensent qu’il est trop tôt pour se déterminer et d’autres qui craignent le mouvement des gilets jaunes, dont l’acte IX est annoncé au niveau national pour ce samedi.

"Il ne faut pas paniquer, les soldes durent un mois. Il faut voir venir", explique une vendeuse d’une chaîne nationale qui ne souhaite pas trop faire de commentaires.

"C’est sûr que si les gilets jaunes, continuent, on ne sait pas si certaines ne vont pas mettre la clef sous la porte. Le centre-ville n’a pas besoin de ça", dit une cliente, qui n’est pas du tout venue pour les soldes. Dans le magasin La Compagnie des Petits où cette grand-mère a ses habitudes, elle a toute la place et le loisir de discuter avec la vendeuse, quelque peu désœuvrée, sur le moment.

En tout état de cause, il faut attendre samedi, pour savoir vraiment si les soldes peuvent apporter une bouffée d’oxygène au centre-ville. Les vendeurs eux-mêmes semblent en douter.

Les soldes durent plus d’un mois. Les magasins ont jusqu’au 19 février pour vider leur stock et proposer des rabais. Il faut savoir que les soldes sont particulièrement encadrés contrairement aux promotions.

L'immobilier à Rodez

600 €

Dans le centre ville de RODEZ, a proximité immédiate des commerces et des t[...]

295000 €

Bel appartement traversant de type 3 de 85m2 rénové, situé avenue Victor Hu[...]

95000 €

Rodez, quartier du Faubourg, appartement T3 avec cave et garage comprenant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir