Trois déplacements et 3 matches nuls pour les seniors

  • L’équipe I des U13 encadrée par Serge Barnier et Laurent Izard.
    L’équipe I des U13 encadrée par Serge Barnier et Laurent Izard.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’équipe fanion, réduite à dix dès la 6e minute s’est montrée généreuse dans l’effort pour arracher un match nul.

L’équipe fanion de Luc-Primaube Football Club qui rendait visite à Uzès, réduite à 10 dès la 6e minute après l’expulsion sévère de Younnes Rahibe, à la suite d’un tacle plus spectaculaire que méchant, s’est montrée généreuse dans l’effort pour arracher un point précieux du match nul. Les Uzétiens ont eu le monopole du ballon durant le premier acte sifflé sur le score de 0 à 0. En seconde période, Uzès inscrivait deux buts en 10 minutes.

Mais c’était sans compter sur la vaillance des Luco-Primaubois qui profitaient de la carence physique des locaux en fin de match pour inscrire deux buts égalisateurs dans les cinq dernières minutes par Steven Melhado et l’incontournable Damien Bastide. Prochain match le 2 mars avec la réception d’Onet-le-Château. Finie l’élite régionale pour Uchaud, la lanterne rouge de la poule. Financièrement, ce n’était plus possible et sportivement ce n’était guère mieux, avec deux victoires seulement en quatorze rencontres. Le comité directeur du club a finalement pris la très sage décision de retirer son équipe fanion du championnat !

Belle opération, en revanche pour les deux équipes réserves qui ramènent également le point du match nul respectivement de son déplacement à Castres, 0 à 0 pour l’équipe II et de chez le leader de la poule Druelle, 1 à 1 (but d’Hugues Carrière) pour l’équipe III.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

260000 €

LUC : Maison individuelle de construction traditionnelle de type 6/7 d'envi[...]

76000 €

Appartement de type 1 bis de 40 m² au 2ème étage. Il se compose d'un coin c[...]

260000 €

Secteur Luc, maison de type 6 composée en plain-pied d'un séjour avec chemi[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir