Rodez Aveyron Football

Rodez - Dunkerque : Joris Chougrani retrouve le terrain près de quatre mois après

  • Joris Chougrani de retour contre Dunkerque vendredi soir au stade Paul-Lignon.
    Joris Chougrani de retour contre Dunkerque vendredi soir au stade Paul-Lignon. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
Le onze sang et or devrait retrouver vendredi soir (20 heures) lors du match de National (23e journée) contre Dunkerque, son latéral gauche titulaire ces dernières saisons, Joris Chougrani.

Absent depuis la fin octobre suite à « une déchirure de la membrane osseuse entre le tibia et le péroné » de la cheville de son pied fort – le gauche, l’Aveyronnais de 27 ans est, pour la première fois depuis cette « glissade » fatale à l’entraînement, convoqué avec l’équipe fanion.

« Il a joué une heure avec la réserve le week-end dernier, dit son entraîneur Laurent Peyrelade. Ça s’est bien passé. Il n’a pas encore 90 minutes de National dans les jambes, mais il sera là. » Pour une possible titularisation, ou pas. « On a un peu précipité son retour au regard de la série (de matches) qui nous attend, avoue le technicien, tout en rassurant : évidemment, sans lui faire pour autant prendre le moindre risque. »

Avec des broches dans la cheville

De son côté, le Cassagnol nous confiait ce jeudi « (attendre) avec impatience vendredi soir ». « Ça m’avait fait beaucoup de bien de retrouver le chemin de l’entraînement, et il me tarde maintenant de retrouver les terrains de National. » Il dit aussi « jouer sans aucune douleur, gêne ou appréhension », alors même qu’il a conservé de son opération de la cheville des « broches qui relient (son) tibia et (son) péroné».

Ses sensations sont « bonnes », aidé en cela par « un mois passer à Cap Breton » en rééducation. Tout est ainsi réuni pour que l’un des hommes forts du groupe ruthénois retrouve sa place dans son couloir gauche.

D’autant qu’avec la suspension de Jérémy Mellot, côté droit cette fois, le remplaçant de Chougrani ces derniers matches, Alexis Peyrelade, pourrait glisser de gauche à droite. À noter aussi que le retour de blessure du défenseur central Pierre Bardy tombe à point nommé avec la suspension de Yohan Roche.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir