Decazeville

Dépôt de gravats à La Croix-du-Broual : du mieux, mais des questions demeurent

  • La décharge de La Croix du Broual recouverte de terre végétale.
    La décharge de La Croix du Broual recouverte de terre végétale.
Publié le / Modifié le S'abonner

À la suite d’un article intitulé "Polémique sur un dépôt de gravats", paru dans notre quotidien du samedi 16 mars, les choses semblent s’arranger pour l’élu Jean-Louis Calmettes (Europe Écologie Les Verts) qui a dénoncé ce dépôt de gravats à La Croix-du-Broual.

"Les services de l’État sont vraisemblablement intervenus pour faire cesser les dépôts de déchets mal triés issus de divers travaux de voirie de Decazeville. En effet, l’entreprise de travaux publics qui avait déposé ces déchets est en train de recouvrir cette décharge sauvage (car non déclarée) de terre végétale. Mais il aura fallu du temps pour que les collectivités locales réagissent ! J’ai averti la mairie de Decazeville le 2 février, puis Decazeville communauté le 27 février, sans que rien ne bouge. Ont-elles joué la montre et décidé d’attendre la fin des travaux de décaissement de la rue Cayrade pour agir ? Sûrement. Voilà en tout cas un bien mauvais exemple de gestion de déchets de chantiers par les collectivités locales, mais aussi par l’entreprise qui les a déposés sur ce site. Mauvais exemple qui se conjugue avec une atteinte à la réglementation sur les zones concernées par le PPRM (plan de prévention des risques miniers). Aussi, des questions se posent : comment réagiront maintenant les particuliers qui souhaitent effectuer des travaux sur leurs terrains touchés par le PPRM, et à qui dira-t-on que cela n’est pas possible ? Ils se demanderont à juste titre comment les collectivités ont-elles pu entasser des centaines, voire des milliers de mètres cubes de déchets divers issus de travaux de voirie sur une zone touchée par la PPRM, alors que ces mêmes particuliers ne peuvent rien entreprendre chez eux ? La vigilance reste de mise, car il reste à surveiller à l’avenir qu’une nouvelle décharge sauvage ne voit pas le jour avec les autres chantiers prévus sur Decazeville et sur les autres communes de la communauté de communes."

L'immobilier à Decazeville

164500 €

DECAZEVILLE - Sur les hauteurs de Decazeville, découvrez cette maison de pl[...]

34000 €

A VENDRE- Centre-ville IMMEUBLE de rapport à rénoverRDC:Local commercial en[...]

94000 €

A VENDRE SUR HAUTEUR DECAZEVILLE, maison T4 avec magnifique vue.Partie habi[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir