Aveyron : l'intersyndicale bat le rappel avant la " Grande marche pour la défense de la filière automobile "

  • Les représentants de l'intersyndicale (CFE-CGC, CGT et Sud) ont rappelé l'importance de la marche, samedi 13 avril à Onet-le-Château.
    Les représentants de l'intersyndicale (CFE-CGC, CGT et Sud) ont rappelé l'importance de la marche, samedi 13 avril à Onet-le-Château. Ph.H.
Publié le

Le départ de la " Grande marche départementale pour la défense et le développement de la filière automobile en Aveyron " sera donné samedi 13 avril à Onet-le-Château. Le rendez-vous est donné à 14 heures, au pont des Balquières, pour rejoindre l'usine Bosch. Les syndicats en appelle à la mobilisation des élus en particulier et des Aveyronnais en général. 

L'intersyndicale (CFE-CGC, CGT et Sud), à laquelle s'est joint FO, a battu le rappel avant la " Grande marche départementale pour la défense et le développement de la filière automobile en Aveyron ", samedi 13 avril à Onet-le-Château. Rendez-vous est donné à 14 heures au pont des Balquières pour l'usine Bosch. 

L'Aveyron est un département " où la filière automobile représente près de 2 200 salariés ", souligne Jacques Douziech, représentant CFE-CGC. Les usines Bosch à Rodez, Sogefi à Marcillac et Jinjiang-Sam à Viviez sont " un véritable poumon économique pour l'Aveyron ", poursuit-il. Environ 10 000 emplois, directs et indirects, dépendent de cette industrie. 

Pour David Gistau, représentant CGT, " l'enjeu de la filière automobile est fondamental. Les élus locaux et départementaux doivent se saisir de cette question et soutenir la filière ".

" Les constructeurs français ont également leur rôle à jouer, martèle Pascal Raffanel, représentant CFE-CGC à l'usine Bosch, ils doivent privilégier les fournisseurs de pièces français, comme le font les constructeurs allemands. Il ne faut pas oublier que l'Etat les a soutenus financièrement lors de la crise de 2008. Les citoyens et les salariés peuvent attendre un juste retour des choses. "

Yannick Anglarès, délégué CGT à Bosch, rappelle aussi " qu'en luttant pour la préservation des emplois en Aveyron, on lutte contre la désertification de nos territoires "

Et les syndicats d'inviter élus et citoyens à se mobiliser, samedi, pour la préservation de " cette filière qui est une vitrine du département ".

Ph.H.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?