Tennis

Pas de miracle pour Capdenac à Paris

  • Pas de miracle pour Capdenac à Paris.
    Pas de miracle pour Capdenac à Paris. CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
Face aux Parisiens, favoris, les joueurs de la cité cheminote ont essuyé un lourd revers. 

Les Capdenacois n’espéraient pas grand-chose sur les courts de terre battue de Paris Jean-Bouin, le week-end dernier. Ils repartent de la capitale avec un lourd revers (5-1) face à une formation parisienne qui confirme avec ce succès son rang de favori de cette poule J.

En simple, seul Mayron Riols est parvenu à arracher un set à un adversaire pendant que ses partenaires étaient sèchement battus, en deux sets, de leur côté. Le seul point remporté dans cette dure après-midi est venu du double, et de la paire, Léo Cazor-Mayron Riols.

Après deux journées et autant de défaites, il est clair que le Capdenac Tennis Club (CTC) va jouer sa survie au niveau national cette saison. Cette opération maintien pourrait débuter, dimanche prochain, avec la réception de Courbevoie II. Un adversaire qui réalise le même parcours que Capdenac en ce début de championnat. La pression monte déjà dans le club house des berges du Lot. Cette semaine va être mise à profit pour bien négocier cette rencontre, déjà annoncée comme celle du maintien.

Les matches en simples (en gras, les joueurs capdenacois) : Diego Manrique (n°95 Français) bat Jack Carpenter (ANG., – 4/6) 6/4 6/4, Jordan Betesh (1/6) bat Mayron Riols (2/6) 1/6 6/1 6/2, Jérémy Touil (1/6) bat Léo Cazor (2/6) 6/2 6/1, Solal Pont (2/6) bat Lionel Cremers (5/6) 6/3, 6/4. En doubles : Manrique-Betesh bat Carpenter-Cremers 6/4 6/4, Cazor-Riols bat Touil-Pont 7/6, 4/6, 11-9.

Centre Presse
L'immobilier à Capdenac-Gare

225000 €

Maison de type 7,située dans un quartier calme. Elle se compose au rez-de-c[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir