Ehpad Bellevue

Les résidents ont fêté Marie-Louise, leur jeune centenaire

Abonnés
  • La centenaire entourée des membres de sa famille, des résidents, personnels de l’Ehpad et membres du CCSA.
    La centenaire entourée des membres de sa famille, des résidents, personnels de l’Ehpad et membres du CCSA.
Publié le / Modifié le S'abonner

C’était la fête, ce 13 mai, à l’Ehpad Bellevue, pour fêter les 100 ans de Marie-Louise Williams, née Lavernhe, arrivée au foyer Bellevue en 2004 à l’âge de 85 ans, rentrée à l’Ehpad à 97 ans.

C’est par l’animation hebdomadaire, en musique avec l’accordéoniste Michel Bonnefous, que débutait cet après-midi festif, qui, comme toujours, apporte aux résidents des souvenirs de jeunesse et pour les plus valides les incite à faire quelques pas de danse.

Enfin, c’était le moment de fêter l’événement du jour, les 100 ans de Marie-Louise William, entourée de nombreux membres de sa famille, son frère Gabriel Lavernhe, 93 ans, ses neveux et nièces, ses amis, quelque peu fiers du parcours de la centenaire née à Laviale, commune de Flagnac, où elle a vécu son enfance.

La guerre a modifié le cours de sa vie lorsqu’elle a dû aller seconder une de ses sœurs à Compiègne où elle a rencontré le soldat américain Williams, tombé amoureux de la séduisante Aveyronnaise, qui l’a ramenée dans son pays pour l’épouser et ainsi en a fait une citoyenne franco-américaine.

C’était aussi le temps des discours.

Le maire, François Marty, venu en début d’après-midi, félicitait la centenaire lui souhaitant de poursuivre heureuse sa longévité toujours en bonne santé.

Julia Chambaud, directrice de l’Ehpad, précisait que c’est toujours un moment exceptionnel de fêter les 100 ans d’une résidente, Marie-Louise étant la 3e centenaire qu’elle ait pu recenser dans l’établissement.

Elle faisait l’éloge de la centenaire, personne souriante au contact agréable, à son esprit vif qui en fait tout son charme.

Corinne Carrey, responsable du pôle administratif du CCSA, en quelques mots, expliquait les moments agréables qu’elle avait ressentis en écoutant les récits de voyage de Marie-Louise.

C’était ensuite une nièce qui exprimait son plaisir et ceux des autres membres de la famille de fêter les 100 ans de Marie-Louise qui avait toujours accueilli avec bienveillance tous les membres de la famille dans sa maison de l’autre côté de l’Atlantique.

C’est d’un bon souffle que la centenaire éteignait les bougies de l’énorme gâteau partagé entre tous, membres de la famille, résidents, personnels de l’Ehpad, responsables du conseil municipal et amis.

Correspondant
L'immobilier à Decazeville

60500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Proche Lycée,Hôpital ,belle bâtisse d'environ 180 m2 h[...]

229000 €

A VENDRE -Proche Vallée du LOT-Nichée dans un écrin de verdure, 2 Maisons d[...]

122500 €

A VENDRE- Maison T4 rénovée avec terrain clos et arboré.au calme, proche to[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir