Cinéma

Un jour à Cannes: Quentin, Brad, Leo et Fanny

  • Quentin Tarantino.
    Quentin Tarantino. Valery HACHE / AFP -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Quentin Tarantino et son équipe d'"ultras stars" ont écrasé l'actualité de cette huitième journée de compétition du 72e Festival de Cannes pour laquelle il fallait faire preuve de persévérance pour ceux désireux de voir "Once Upon a Time... in Hollywood".

- Patience

Pour voir le film le plus attendu de cette 72e édition, certains journalistes ont commencé à faire la queue trois heures avant. Au point de bloquer la file pour le film projeté en début d'après-midi.

-Leo ou Brad ?

Interrogé par la télé du festival avant de monter les marches sur sa préférence entre les deux beaux gosses du cinéma américain Leonardo DiCaprio et Brad Pitt, l'actrice française Elodie Fontan répond "à ce niveau là ça m'est égal!"

- Girlfriend

Les paparazzi les ont surpris en train de se prendre en photo à Cannes... Leonardo DiCaprio et sa nouvelle compagne, Camilla Morrone, n'ont pas monté les marches ensemble, mais à quelques minutes d'écart pour le film de Tarantino. La jeune actrice d'origine argentine (21 ans) est aussi sur la Croisette pour défendre "Mickey and the Bear", présenté à l'Acid. L'histoire d'une adolescente du Montana, qui s'occupe de son père, un vétéran accro aux opiacés, qui lui a valu de nombreux commentaires très positifs.

- Solidarité

Cinéphile, Tarantino est venu applaudir Diao Yinan, lui aussi en compétition, avec "Le lac aux oies sauvages". C'est au tour du Chinois de venir soutenir Quentin... Il ne sera pas le seul cinéaste en lice pour la Palme d'or à le faire: Ira Sachs ("Frankie"), Jessica Hausner ("Little Joe"), Xavier Dolan (Mathias et Maxime"), Mati Diop ("Atlantique"), Ladj Ly ("Les misérables") et Bong Joon Ho, qui présente mardi son film "Parasite" devaient assister eux aussi à cette séance-événement.

- Brossage

Daniel Auteuil, personnage principal du deuxième film de Nicolas Bedos "La Belle Epoque", présenté hors compétition à Cannes, a livré en conférence de presse mardi une anecdote à propos de Fanny Ardant qui incarne sa femme dans le film. "La dernière fois que j'avais joué avec Fanny je lui caressais les fesses, c'était en 1980. Et je lui avait dit, +je suis extrêmement gêné+ et elle m'avait répondu: +Daniel, faites comme si vous brossiez un tapis+", a raconté l'acteur provoquant les rires de la salle.

- Médaille

Il n'y a pas que les projections de films dans l'agenda du président du jury, le Mexicain Alejandro González Iñárritu. Il a été décoré mercredi matin par le ministre de Culture Franck Riester et est désormais commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres.

- Prost

Après avoir rendu hommage à son ancien concurrent de F1, Niki Lauda décédé lundi, l'ex-pilote Alain Prost a annoncé que pour des raisons de budget, le projet d'un biopic retraçant sa carrière a été reporté "d'au moins un an et demi". "Il faut que ce soit vraiment nickel", a précisé le quadruple champion du monde français en montant les marches du tapis rouge pour voir le film de Quentin Tarantino.

Relaxnews
Réagir