Football

Football : Rodez au Stadium de Toulouse ? Pour la Région, c'est bouclé

  • Rodez alternera ses rencontres avec Toulouse au Stadium.
    Rodez alternera ses rencontres avec Toulouse au Stadium. Repro CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

La Région vient de confirmer, par la voix de l'élu en charge des sports, Kamel Chibli, la délocalisation du Rodez Aveyron football au Stadium de Toulouse pour le début de saison en Ligue 2.

Si l'information était encore au conditionnel ces derniers jours, elle ne devrait plus l'être pour longtemps. Car, par la voix de Kamel Chibli, élu en charge des sports, la Région vient de confirmer la délocalisation du Rodez Aveyron football au Stadium de Toulouse pour le début de la saison prochaine en Ligue 2. Il ne restait, mardi soir, plus qu'une convention à signer entre la métropole de Toulouse et le club aveyronnais pour définitivement officialiser cette délocalisation. "On fera ensuite une conférence de presse à Rodez pour l'annoncer à tous", nous a encore confié Kamel Chibli, très heureux de voir ce dossier trouver une "fin heureuse" après plusieurs semaines de travail et de lobby. "Il n'était pas pensable de voir Rodez évoluer hors de la Région", indique encore l'élu, faisant référence à une délocalisation du club à Bastia, longtemps privilégiée par les dirigeants aveyronnais. Avant que l'intervention du pouvoir politique ne change la donne en quelques semaines...

Un coup à trois bandes

Côté financier, Rodez pourra évoluer au Stadium de Toulouse contre la somme de 110 000€ par match. Il devrait en disputer au minimum cinq, en alternance avec le TFC (Ligue 1), en attendant la fin des travaux de mise aux normes de Paul-Lignon. Le financement serait aujourd'hui bouclé et validé par les instances du football français.

Selon l'élu Kamel Chibli, ce montage a été rendu possible par l'aide exceptionnelle de trois collectivités : la Région, le Département et la Ville de Rodez. Ces dernières se seraient engagées à verser la même somme au club pour faciliter son déménagement forcé. À hauteur de combien ? "On ne peut pas le dire encore", indique l'élu. Mais, selon nos informations, cette subvention allouée par chaque collectivité serait de l'ordre de 100 000€.

Mathieu Roualdés
Réagir