L' Aveyron lance un projet unique en France : une Agence départementale des solidarités.

  • La préfète et le président du conseil départemental ont signé ce mardi 2 juillet, une convention d'engagements réciproques autour du plan de lutte contre la pauvreté.
    La préfète et le président du conseil départemental ont signé ce mardi 2 juillet, une convention d'engagements réciproques autour du plan de lutte contre la pauvreté. C.C.
Publié le

Le conseil départemental et l'Etat ont signé ce mardi après-midi une "convention d'appui à la lutte contre la pauvreté et d'accès à l'emploi",  sur des engagements réciproques visant à mettre en œuvre des actions en faveur des populations les plus défavorisées. Parmi ces engagements, un projet de création, unique en France à ce jour, d'une Agence départementale des solidarités. 

C'est une nouvelle approche de la lutte contre la pauvreté qu'a souhaitée le gouvernement en octobre dernier. Et qui aujourd'hui prend forme au sein des territoires, avec des actions de terrain au plus près des attentes des populations concernées. Le Département de l' Aveyron est, avec l'Aude, le seul département d'Occitanie à avoir exprimé la volonté de s'insérer aux côtés de l'Etat dans ce plan de lutte qui renferme 13 actions spécifiques, dont huit présentées par le conseil départemental. Parmi celles-ci, l'expérimentation d'une Agence départementale des solidarités, validé par l'Etat. 

Ce projet, à ce jour unique en France, prévoit de réunir l'ensemble des partenaires institutionnels impliqués  dans les politiques sociales (Etat, Département, Région, Pôle Emploi, Caf, MSA, CPAM, Carsat, chambres consulaires et bailleurs sociaux), au sein d'une structure unique, en vue de bâtir pour chaque usager un dossier social unique. 

"Plutôt que de s'éparpiller, mettons-nous tous autour d'une table pour apporter des solutions complètes à ceux qui sont dans le besoin. Il s'agit bien de se mettre ensemble pour faire mieux", résume Jean-François Galliard, président du conseil départemental. 

Expérimentation à Rodez

Parmi les objectifs poursuivis :  l'amélioration de l'accès aux droits pour les habitants du territoire, la mise en œuvre d'un référent de parcours ou encore la mutualisation du pilotage des politiques sociales et la coordination des financements. 

Cette nouvelle forme de gouvernance et les différents dispositifs mis en œuvre en ce sens doivent être très bientôt "expérimentés à l'échelle de Rodez Agglomération, pour une généralisation ensuite, au vu des résultats, à l'ensemble du territoire départemental", assure Jean-François Galliard. 

Pour l'heure, la préfète de l'Aveyron, Catherine Sarlandie de la Robertie, et le président du conseil départemental, Jean-Fançois Galliard ont signé ce mardi après-midi une convention scellant leur partenariat autour des actions de ce plan de lutte contre la pauvreté. 

C.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

340 €

Résidence Accropolis. Appartement T1, d'une surface de 28 m2, à proximité d[...]

300 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Très agréable studio en coe[...]

308 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée ouvert sur salon [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?