Zoé Buyck a émerveillé son public

Abonnés
  • Un bel instant de grâce musicale très apprécié.
    Un bel instant de grâce musicale très apprécié.
Publié le

En ce très bel après-midi du samedi 24 août, une dizaine de visiteurs venus découvrir le village médiéval de Montarnal ont été accueillis par Gérard Revel, propriétaire du château et Jean-Claude Richard adjoint à la culture qui ont fait l’historique du lieu. A 17 heures, ils ont été rejoints, dans la chapelle, par une quarantaine d’auditeurs dont le maire, et ils ont eu le privilège d’écouter la prodigieuse petite Zoé Buyck, harpiste au talent plus que prometteur qui leur a proposé un voyage musical à travers les continents de Moscou à l’Argentine.

Zoé a commencé son récital avec les Variations sur un thème de Mozart du compositeur russe Mikhaïl Glinka, une pièce technique avec beaucoup de notes harmoniques, suivie de la sonate n°4 d’Anton Rossetti compositeur Tchèque. Passage en France avec la superbe Chanson de Mai d’Alphonse Haselmans harpiste et pédagogue français du XIXe siècle. Puis Zoé enchaine, tout en délicatesse, avec la Passacaille de Georg-Friedrich Händel. C’est avec un autre compositeur allemand Albert Zabel qu’elle poursuit son récital en interprétant La Source, une pièce très plaisante qui offre beaucoup de variations d’intensité symbolisant le jaillissement des eaux. C’est une œuvre toute en harmoniques du compositeur et harpiste Gallois, John Thomas, l’Adieu du Ménestrel à son Pays Natal qui a conclu la première partie de ce superbe récital, sous un crépitement d’applaudissements du public.

Une très joyeuse valse en mi bémol majeur d’Auguste Durand arrangée pour harpe, jouée avec grâce par Zoé, a ouvert la deuxième partie. Elle a précédé la Danse Orientale d’Aram Khatchatourian, compositeur russe d’origine arménien-

ne.

L’agréable Fantaisie sur un thème extrait du deuxième mouvement de la symphonie n° 53 de Haydn, a permis au public d’apprécier toutes les variations du thème principal. L’Impromptu d’Albert Roussel a entrainé l’auditoire vers des sonorités aux accents de l’Inde et de l’Asie. Changement de rythme avec la Danse Andalouse d’Enrique Granados magnifiquement jouée avec ses passages forts et ses emballements. Pour terminer ces superbes instants musicaux, Zoé propose au public de l’accompagner en Argentine pour un Libertango envoûtant et magistralement interprété.

Zoé va concourir au Crystal Key de Saint-Pétersbourg

Après nous avoir émerveillés l’an passé, Zoé a ébloui l’auditoire par sa maîtrise et la qualité de ses interprétations. C’est un tonnerre d’applaudissements qui a salué la brillante prestation de Zoé qui n’a pas hésité à offrir un rappel gai tout en finesse et délicatesse à nouveau très applaudi.

Zoé va concourir en octobre 2019 au prestigieux Crystal Key de Saint-Pétersbourg pour lequel nous lui souhaitons le meilleur.

Le verre et la fouace de l’amitié offerts par Gérard et Pascal ont prolongé ce merveilleux moment où tout le monde a pu féliciter à nouveau Zoé pour son talent et sa pédagogie pour présenter les œuvres jouées.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir