Le confort thermique de la case Laurie, à M’Bour au Sénégal, a été amélioré

  • Aujourd’hui, les travaux ont été réalisés, et la température est nettement plus agréable pour les bébés.
    Aujourd’hui, les travaux ont été réalisés, et la température est nettement plus agréable pour les bébés.
  • Après les travaux.
    Après les travaux.
Publié le

De là où elle se trouve, Laurie Viargues doit être fière de ses parents Myriam et Jean-Luc et de son frère Jonathan qui ont poursuivi le projet humanitaire qu’elle n’a pu mener à bout, fauchée accidentellement à l’âge de 20 ans. Son projet, était de venir en aide à des enfants d’une pouponnière de M’Bour, au Sénégal, en contribuant à la matérialisation d’une case. Une petite graine qu’elle a plantée et qui a pris racine car désormais, cette case est bel et bien bâtie, comme l’ont constaté la famille Viargues et des amis de Laurie lors d’un séjour en mai dernier à M’Bour.

Ils ont aussi pris conscience que pour les utilisateurs adultes de cette pouponnière, Laurie est toujours présente dans leurs esprits. Elle le sera également plus tard dans celui des enfants, qui lui seront reconnaissants d’avoir créé cette case Laurie, qui leur a permis de "pousser" dans des conditions décentes.

Déjà la matérialisation de la case Laurie était une étape très importante, mais sur place, les proches de Laurie n’ont pu que constater qu’il y avait encore beaucoup à faire pour améliorer le confort de cette pouponnière, qui accueille des enfants depuis la naissance jusqu’à leurs deux ans et demi. Ceci notamment au niveau du plafond, une simple tôle sous laquelle en période de chaleur, il était impossible de rester. Ils avaient demandé sur place des devis pour isoler ce plafond, et aujourd’hui, les travaux ont été réalisés, et la température est nettement plus agréable pour les bébés.

"Si nous avons pu financer ces travaux, c’est grâce à la cagnotte leetchi, aux ventes du marché de Noël du club détente et loisirs de Firmi et à des dons. Nous voulons remercier tous ceux qui ont contribué à cet élan de solidarité et du cœur, qui ont permis d’améliorer la vie de ces petits de la pouponnière de MBour au Sénégal", souligne la famille Viargues.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Aubin

25000 €

Proche des commerces et écoles. Terrain constructible de 2099 m² avec vue d[...]

136500 €

AUBIN - Sur 1900 m², vous apprécierez la tranquillité de cette grande mais[...]

288 €

AUBIN - Dans un immeuble situé Rue Jean Moulin, nous vous proposons un appa[...]

Toutes les annonces immobilières de Aubin
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?