Sévérac-d’Aveyron : un pyromane enfin identifié après 3 ans « d’activité »

  • L'individu serait responsable de 17 incendies de broussailes, selon la gendarmerie.
    L'individu serait responsable de 17 incendies de broussailes, selon la gendarmerie. Repro CP -
Publié le

Appréhendé par les gendarmes en septembre dernier, l'individu a été présenté le 17 octobre devant le Parquet de Rodez.

 

Entre les mois d’août 2016 et août 2019, de multiples incendies de broussailles sont allumés aux abords de l’usine de granulés de bois Cogra située dans la zone artisanale des marteliez à Sévérac- d’Aveyron. Cette entreprise, installée en 2013 connaît une relation conflictuelle, avec certains riverains consécutive à des nuisances sonores et olfactives.
Les 4 et 5 septembre 2019, deux nouveaux feux se déclarent dans cette zone artisanale. La communauté de brigades de Sévérac- d’Aveyron met alors en place un dispositif dans le but d’identifier l’auteur de ces incendies. Le 6 septembre 2019, un riverain est appréhendé en flagrant délit, alors qu’il est en train de mettre le feu à la végétation.
Placé en garde à vue, 17 incendies volontaires lui sont imputés dans la période allant du mois d’août 2016 au mois de septembre 2019, selon la gendarmerie. L’intéressé a été remis en liberté à l’issue de sa garde à vue, aux fins d’une expertise psychiatrique.
Le 17 octobre il est à nouveau placé en garde à vue et présenté devant le parquet de Rodez. Le magistrat lui impose une obligation de soins et une interdiction de paraître. Une convocation en justice devant le tribunal correctionnel de Rodez, lui a été notifiée.

Voir les commentaires
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

96300 €

Dans un hameau typique caussenard à 10min de Séverac le Château, corps de f[...]

44000 €

Appartement de type 3/4 situé au 2ème et dernier étage avec cave et garage.[...]

125000 €

A deux pas du château, maison de village d'une surface habitable d'environ [...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?