La Société des lettres dévoile un Rodez "méconnu"

  • Plusieurs érudits ont participé à la réalisation de cet ouvrage, en partenariat avec la Ville.
    Plusieurs érudits ont participé à la réalisation de cet ouvrage, en partenariat avec la Ville. Reproduction Centre Presse -
Publié le , mis à jour

Cet ouvrage a été réalisé en écho au "Siècle Soulages", et propose un Rodez "en noir et blanc". Du temps notamment où Pierre Soulages y résidait.

C’est le genre d’ouvrage qui révèle le formidable trésor que peut recéler la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron. Trésor matériel, avec des recueils et des iconographies exceptionnelles, trésor humain surtout, avec ces érudits qui se passionnent pour le passé et œuvre afin de le vulgariser.

Ainsi, ce nouveau livre "Rodez en noir et blanc". Réalisé avec le soutien de la Ville et de l’agglomération, par l’entremise du "Siècle Soulages". "Le seul recueil de l’appel d’offres", comme l’a souligné l’élue Sarah Vidal. Mais pas des moindres. Jean-Michel Cosson, que l’on peut volontiers considérer comme un des historiens de la ville, y a "beaucoup appris". Ce livre recèle en effet quelques belles pépites.

Comme cette photo de la cathédrale. Un daguerréotype de 1845, qui reste à ce jour le premier cliché photographique de la ville. Il est présenté par Gilbert Regourd, qui présente tout un travail sur l’extension et l’aménagement du jardin public.

Une "enquête", pour reprendre les termes de Jean-Michel Cosson, dans le quartier de l’Amphithéâtre, menée par Claudie et Jacques Blanquet révèle, s’avère passionnante. Tout comme ce travail dévoilé par Philippe Gruat, sur la localisation de l’église romane Saint-Cyrice de Rodez et l’apport des recherches récentes de la place du Sacré-Cœur. Une église romane localisée à l’angle de l’avenue de Bordeaux et de l’avenue Tarayre, " et qui éclaire sur l’organisation de la ville à cette époque-là ", glisse l’archéologue.

Puis Pierre Lançon propose un portrait de Louis Balsan, au travers de son travail photographique dans Rodez. Passionnant. D’autant plus que, celui qui reste comme une des figures de l’archéologie départementale, a passionné un certain Pierre Soulages. Un mentor pour l’artiste ruthénois qui a partagé des moments exceptionnels de spéléologie notamment. Il faut lire le travail du bibliothécaire de la Société des lettres, Pierre Lançon.

"C’est un livre qui plaira aux Ruthénois ", assure Jean-Michel Cosson. "Un livre qui propose une vulgarisation de très bon niveau ", propose pour sa part le coprésident de la Société des lettres, Bruno Ginisty, pas peu fier de voir en cet ouvrage impulsé par le "Siècle Soulages", un bel outil de promotion de cette vénérable maison.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

800 €

APPARTEMENT TRAVERSANT SITUE AU 2EME ETAGE AVEC ASCENSEUR LA CUISINE EST AM[...]

450 €

[...]

418 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec placards, séjour avec [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?