Auto - Moto

Rallye : Mickaël Lobry vise le doublé à Rignac

  • Mickaël Lobry avait ouvert le palmarès du rallye du pays rignacois, l’an dernier.
    Mickaël Lobry avait ouvert le palmarès du rallye du pays rignacois, l’an dernier. Archive J.-L.B. / Archive J.-L.B.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Organisé par l’ARVM (Association du rallye du Vallon de Marcillac), le rallye du Pays rignacois, dont c’est la deuxième édition, proposera trois spéciales aux pilotes, demain.

Un week-end, un rallye : telle est la formule adoptée l’an passé par Joël Romiguière pour la première édition du rallye du Pays rignacois. Une formule destinée à réduire les coûts pour les pilotes puisque tout est regroupé sur deux jours, des vérifications (samedi) à la course (dimanche), en passant par les reconnaissances. Les équipages n’ont ainsi plus besoin de venir le week-end précédent ou de perdre un jour dans la semaine pour les reconnaissances ; mais cela ne s’arrête pas là.

"Une spéciale qui permettra à tout le monde de trouver son bonheur"

Afin de réduire les liaisons, qui font souvent trois ou quatre fois la longueur totale des spéciales (40 km autorisés en rallye régional), les organisateurs ont fait le choix de ne proposer qu’une seule spéciale, longue d’un peu plus de 13 km, à effectuer trois fois. "De plus, le départ et l’arrivée sont situés à moins de 10 km l’un de l’autre, insiste Joël Romiguière. Par ailleurs, avoir une spéciale plus longue est plus intéressant pour les pilotes car sur une ES de 6 ou 7 km, si on se loupe au départ, tout est déjà quasiment joué."

Avec seulement 72 km au programme (40 pour les spéciales et 32 pour les liaisons), les équipages vont économiser, tant sur le carburant que sur les pneumatiques.

"Nous avons fait une spéciale qui permettra à tout le monde de trouver son bonheur, avec des passages rapides où la puissance parlera, et d’autres très techniques où le pilotage sera primordial", détaille Romiguière.

Autre particularité de cette épreuve : du parc d’assistance au parc fermé, en passant par les regroupements, tout se tiendra autour de l’espace Jarlan et du foirail, à Rignac.

À l’origine de cette formule, donc, Joël Romiguière. Avec son équipe, le président de l’ARVM a rencontré un franc succès dès la première édition, l’an passé, puisqu’il avait enregistré une centaine de participants. La deuxième édition se présente sous les meilleurs auspices puisqu’à quelques heures du départ, ils étaient 112 à avoir répondu présent pour les véhicules modernes et 12 pour les véhicules historiques. Le récent vainqueur de la finale de la Coupe de France des rallyes, le Bozoulais Jean-Michel Da Cunha, qui prendra le départ au volant de sa Ford Escort Cosworth, tentera de succéder au Lotois Michaël Lobry, qui s’alignera quant à lui avec une Mitsubishi Lancer Evo 10.

De nombreux pilotes locaux seront présents, à l’image de Xavier Besson, qui aura Cécile Pagès comme copilote et tentera de hisser sa Clio RS sur le podium final mais également à la première place du groupe F2000. Au terme d’une saison un peu chaotique, le Ruthénois Laurent Binois visera, de son côté, une place dans le top 5 avec sa Clio RS R3. De nombreux concurrents venus des départements voisins tenteront quant à eux de venir bousculer les Aveyronnais sur leurs terres.

À noter qu’à la suite du drame survenu lors du dernier rallye des Cardabelles, les organisateurs ont tenu à rappeler au public qu’il devait respecter scrupuleusement toutes les consignes de sécurité.

Informations pratiques

Programme
Dimanche. 8 h : entrée dans le parc d’assistance (15 minutes). 8 h 33 : épreuve spéciale n°1 (Rignac, 13,3 km). 8 h 58 : regroupement à Rignac (1h10). 10 h 08 : assistance (1h10). 11 h 36 : épreuve spéciale n°2 (Rignac, 13,3 km). 12 h 01 : regroupement à Rignac (1h10). 13 h 11 : assistance (1h10). 14 h 39 : épreuve spéciale n°3 (Rignac, 13,3 km). 15 h 04 : arrivée et podium.

Où voir passer les pilotes
Zone public 1 : depuis la D1, suivre la D994 vers Roussennac, puis le fléchage.
Zone public 2 : à l’embranchement de la D1 et de la D994, sortie des concurrents entre les maisons. La relance est suivie d’une épingle gauche avec un passage sous un boviduc.
Zone public 3 : à partir de la D1, suivre le fléchage jusqu’à la zone spectateurs de Saint-Félix.
Zone public 4 : à partir de la D994 en venant de Rodez ou de Villefranche-de-Rouergue, à proximité de Rignac, au rond-point de Rignac-Montplaisir, suivre la D643 vers Le Tronc, La Bassoulie, La Pradelle, puis le fléchage.

Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

295000 €

A VENDRE-Maison d'architecte de 2007 sur 1855m2 clôturé, arboré. 3 KM Rigna[...]

59000 €

Proche Rignac - Au coeur d'un hameau, maison de village T7 de 185m² à rafra[...]

187000 €

A deux pas de l'axe Rodez Villefranche de Rouergue, venez découvrir cette m[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir