Environnement

Adeba se mobilise contre le projet et dénonce l’attitude des élus

  • Lors des différentes interfventions.
    Lors des différentes interfventions.
Publié le / Modifié le S'abonner

"Nous vous remercions d’être venus manifester avec nous contre ce funeste projet Solena. Merci à vous habitants du bassin et d’ailleurs, qui ne voulaient pas d’un tel dépotoir au cœur de notre territoire".

C’est en ces termes que les responsables de l’association Adeba, totalement opposée à ce projet Solena se sont adressés aux personnes, Cent selon la Police, pas loin du double selon les organisateurs, venus samedi dernier place Jean-Jaurès à Aubin, participer à un rassemblement.

Vu le temps, cette participation est jugée satisfaisante par Adeba, "même si on aurait aimé qu’elle soit plus importante. En revanche de nouvelles têtes apparaissent. Signe que petit à petit les gens prennent conscience des enjeux. Nous pouvons leur assurer que nous ne lâcherons rien".

Ce rassemblement s’est concentré vers 10 heures au pied de la mairie.

À ce moment-là, le commissaire enquêteur était présent dans l’hôtel de ville, pour recueillir les doléances des administrés, au sujet de ce projet Solena. Les différents intervenants ont expliqué les raisons de leur aversion au projet Solena : que ce soit le choix des sites, ou bien ceux qui se rapportent à la solution envisagée, sur le plan écologique et financier.

Toutes les incohérences de ce dossier Solena ont été ciblées. Sa situation, dans une zone urbanisée, avec à la clé, des nuisances sonores et olfactives et qui plus est proche d’une usine classée Seveso. Autant d’éléments jugés incompatibles par les "Adeba" et les manifestants de samedi.

"On peut encore contribuer"

"Un projet que nos élus décideurs ont accompagné. À quelques exceptions près, pour nos élus c’est du genre "un pour tous, et tous pour Solena".

Les élus sont dans la ligne de mire de ces opposants, "notre territoire, n’est-il plus bon qu’à recevoir la’’merde’’ des autres, dont personne ne veut", s’interrogeaient de nombreux manifestants samedi, qui ajoutaient "merci à nos élus, on s’en rappellera au moment des élections…".

Malgré tout l’ambiance était bon enfant, même si des slogans peu avantageux pour le maire aubinois ont été scandés lors de la chaîne humaine autour de la mairie.

"On peut encore contribuer contre ce projet Solena en se rendant sur le site préfecture, taper Solena, accès au dossier, accès aux contributions déjà déposées, dépôt d’une contribution. Par curiosité, on vous invite à aller sur le registre numérique. Vous y découvrirez des commentaires forts intéressants et une multitude d’interventions favorables au projet. C’est à se demander si les réponses n’ont pas été soufflées par les porteurs du projet eux-mêmes, qui n’ont pas hésité à briefer les conseils municipaux juste avant l’enquête publique", terminent les Adeba.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

55000 €

A VENDRE-Grand appartement de Type 3 d'environ 90m2 ,traversant, avec bal[...]

69500 €

A VENDRE-spacieux appartement T3 traversant de 100m2 avec cave et balcon.gr[...]

54000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose une maison de ville type T5 située [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir