La maison de santé pluriprofessionnelle officiellement inaugurée

  • Le ruban a été coupé en présence de nombreuses personnalités.
    Le ruban a été coupé en présence de nombreuses personnalités.
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Samedi 7 décembre, Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète accompagnée de personnalités départementales et locales, a inauguré la nouvelle maison de santé pluriprofessionnelle de Saint-Cyprien-sur-Dourdou.

Dès 2014, plusieurs rencontres avec les professionnels et à l’initiative des élus de la communauté de communes Conques-Marcillac ont permis d’impulser la réflexion sur le projet de santé.

En mars 2015, rencontre entre élus, médecins et ARS.

En juillet 2015, création de l’Association Conques-Marcillac-Santé. Les objectifs étaient les suivants : structurer une coordination des soins entre les différents sites pour maintenir et conforter l’offre du territoire ; assurer la continuité et la permanence des soins ; préserver, l’accès aux soins de proximité ; améliorer la coordination des pratiques professionnelles, développer des actions de prévention et de formation.

En décembre 2015, l’association a fait savoir à la communauté de communes son besoin d’accompagnement : financement d’une professionnelle de la coordination médicale pour la rédaction en lien étroit avec l’association, le projet de santé. En septembre 2016, labellisation du projet santé par l’ARS. En octobre 2016, la communauté de communes s’est attachée d’un programmiste de la construction.

Un comité de pilotage fut créé et composé d’élus de communauté de communes mais également des membres du bureau de l’ACMS dans une logique de décloisonnement.

En octobre 2017, la communauté de communes a acheté le bâtiment existant et s’est attaché les services d’un architecte-maître d’œuvre.

En octobre 2018, démarrage des travaux. Au final le bâtiment comporte trois cabinets de médecine générale ; une salle d’urgence permettant également l’accueil de stagiaires ; un cabinet d’infirmiers (trois infirmiers) ; un cabinet partagé entre un podologue et un psychologue ; un cabinet de kinésithérapie susceptible d’accueillir deux à trois professionnels ; un cabinet dentaire ; des espaces communs (archives, salle de repos...) et une mise à niveau sur le plan thermique.

Éléments de coûts, coût de l’opération (études, travaux et acquisition des locaux) 1 150 000 € HT. Montant des subventions obtenues : 530 000 € (instruction Leader toujours en cours, enjeux de 120 000 €). Cette inauguration a été suivie d’un apéritif dînatoire.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir