Rodez : l’hommage d’artistes japonais à Pierre Soulages

  • Yukako Matsui, calligraphe, et Takumi Kikawa, musicien de koto.
    Yukako Matsui, calligraphe, et Takumi Kikawa, musicien de koto. Louise Claire Wagner - Reproduction Centre Presse
  • Hiroshi Ishibashi et Yasuhide Shimbata du musée Artizon devant le vase Soulages, créé à la demande de Jacques Chirac, en 2002, pour devenir le trophée français du tournoi de sumo.
    Hiroshi Ishibashi et Yasuhide Shimbata du musée Artizon devant le vase Soulages, créé à la demande de Jacques Chirac, en 2002, pour devenir le trophée français du tournoi de sumo. R. Matsui. - Reproduction Centre Presse
Publié le

Une cinquantaine de personnalités japonaises se sont retrouvées dans la plus grande discrétion à la résidence de l’Ambassade de France, à Tokyo, pour souhaiter un heureux centième anniversaire au peintre de l’Outrenoir en témoignage de l’admiration qu’ils éprouvent pour son œuvre.

Le Japon est connu pour être le pays des centenaires et du respect voué aux aînés. Tout particulièrement aux artistes. C’est pourquoi la première carte d’anniversaire adressée à Pierre Soulages est arrivée de Tokyo. Elle a pris la forme de plusieurs shikishis, grandes cartes carrées dédicacées par des amis anciens, des jeunes artistes, des amateurs d’art. Elles ont été signées pour accompagner une œuvre d’art originale créée spécialement à son intention : une calligraphie de Hyakuju signifiant " Félicitations pour les cent ans ".

Une œuvre d’encre et de sable

Au son du koto joué par Takumi Kikawa, cette œuvre d’encre et de sable a été réalisée par Yukako Matsui. Cette calligraphe qui connaît personnellement Pierre Soulages a déjà donné en 2018 et 2019 des performances artistiques similaires au musée Soulages à Rodez. Un kampai (toast à la japonaise et au champagne) a été porté en l’honneur du jeune centenaire après quatre discours saluant son talent et ses liens l’unissant au Japon. Ils ont été prononcés par Laurent Pic, ambassadeur de France ; Matthieu Séguéla, historien, enseignant au lycée français international de Tokyo depuis 2001 ; Takao Tsutsumi, président du musée Sezon et enfin Hiroshi Ishibashi, président de la Fondation Ishibashi et du musée Artizon. Cette nouvelle institution va succéder au musée Bridgestone. À l’occasion de l’exposition inaugurale, prévue en janvier 2020, deux peintures de Pierre Soulages seront exposées. " Je suis particulièrement fier et heureux de lui en faire part aujourd’hui ", s’est réjoui Hiroshi Ishibashi, dont le père Shojiro Ishibashi a accueilli Pierre Soulages, à Tokyo, en 1958. Comme le temps passe….

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

450 €

[...]

585 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- 4 Pièces situé en coeur de[...]

280 €

Appartement de 21m2 situé au dernier étage avec ascenseur Situé à côté des [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?