Social

En Aveyron, les professionnels de la petite enfance ne veulent pas "de bébés à la consigne"

  • Les professionnels de la petite enfance refusent le changement des conditions d'accueil des bébés.
    Les professionnels de la petite enfance refusent le changement des conditions d'accueil des bébés. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Une centaine de professionnels de la petite enfance se sont rassemblés, ce mardi 14 janvier, devant la préfecture à Rodez, à l'appel de la CFDT. Les agents des crèches, haltes-garderies et les assistantes maternelles refusent les mesures qui découleraient de la prochaine ordonnance et décrets, actuellement à l'étude. 

"Les bébés ne sont pas des sardines", "les bébés ne sont pas du bétail"..."Pas de bébés à la consigne", des phrases chocs, en forme de slogans. Les professionnels de la petite enfance craignent des conditions d'accueil, au rabais, des chères têtes blondes.

Pour cela, ils se sont rassemblés, ce mardi 14 janvier, devant la préfecture aveyronnaise. Travaillant indifféremment au sein des crèches et des haltes-garderies, mais également des assistantes maternelles, redoutent la prochaine ordonnance et ses décrets, sur lequel planche actuellement le gouvernement.

Pour les syndicats (dont la CFDT Inerco, la CGT et FSU), ainsi que  le mouvement national "Pas de bébés à la consigne"  les conditions d'accueil des petits seraient assouplies par l'ordonnance. "Nous voulons savoir quel avenir nous attend et comment allons-nous nous occuper des enfants ? On n’entend pas les mettre dans une pièce et fermer la porte derrière", explique Gaël Lafarge, secrétaire départemental adjoint CFDT. Et d'ajouter "les structures d'accueil sont déjà saturées.

Aujourd'hui, la capacité est de 110%. Le gouvernement voudrait la faire passer à 115% !". Les manifestants craignent également la dévalorisation des diplômes du personnel. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

480 €

RODEZ : Grand T2 rénové comprenant : hall d'entrée avec placard, grand séjo[...]

377 €

IL SE COMPOSE D'UN SEJOUR/SALON AVEC BALCON, D'UN COIN-CUISINE EQUIPE, D'UN[...]

30.62 €

Quartier Faubourg, place de parking non couverte au sein d'une résidence sé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir