L’ADMR a présenté ses vœux

Abonnés
  • L’ADMR a présenté ses vœux
    L’ADMR a présenté ses vœux
Publié le

Au début de cette nouvelle année les salariés et les bénévoles de l’ADMR présidée par Nicole Cristofari se sont retrouvés autour d’une galette pour fêter 2020 (photo). Malgré une légère régression des heures d’activités en 2019, ainsi que du nombre de repas livrés, (dû à de nombreux départs en Ehpad ou à des décès), l’association se porte bien. Tous les salariés ont été remerciés pour leur professionnalisme et leur conscience professionnelle. 2019 a été très décevante avec la non prise en compte dans la loi des finances des conditions salariales et la pénibilité du travail. Cette année, grâce à un excédent dû à l’abaissement des charges sociales la fédération a pu verser une prime exceptionnelle à chaque aide à domicile. Malgré certaines difficultés rencontrées dans les familles, c’est une équipe soudée et solidaire. Heureusement il y a les récompenses de ceux qui vous remercient, vous attendent et vous accueillent avec les sourires. La présidente rend un hommage appuyé aux deux secrétaires Aurélie et Christelle pour qui un nouveau bureau et un nouvel aménagement de l’espace sont prévus. Un événement festif a marqué l’année 2019 : les 50 ans de l’association. Très belle réussite et un grand moment d’amitié de convivialité. Chacun a pu découvrir et redécouvrir le fonctionnement de l’ADMR. Un film réalisé pour les 70 ans du réseau départemental, mettant l’accent sur les référents communes a été tourné à Saint-Cyprien avec des acteurs locaux. Présenté au comité régional à Carcassonne il a été très applaudi. Il sera présenté à Nantes pour le 75e anniversaire du réseau national. Un grand merci aux 10 référents communes, à tous les bénévoles, aux salariés du portage des repas. Nicole Cristofari renouvelait ses vœux pour 2020 et reprenait la phrase écrite sur la carte de vœux de l’ADMR : "Tout seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin". Et comme de coutume en ce début d’année avait lieu le partage de la galette.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir