Municipales 2020

Eric Picard brigue un deuxième mandat à Espalion

Abonnés
  • Eric Picard briguera un deuxième mandat.
    Eric Picard briguera un deuxième mandat. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’actuel maire a annoncé que sa liste était désormais au complet, c’est-à-dire constituée des 27 personnes.

Nous annoncions hier la candidature de Bernard Scheuer aux prochaines élections municipales de mars à Saint-Côme-d’Olt. Vendredi matin c’est Éric Picard, maire actuel d’Espalion, qui a officialisé la sienne en annonçant à la presse qu’il allait briguer un second mandat.

Une équipe renouvelée

Depuis plusieurs semaines, ce n’était plus un secret dans la commune, Éric Picard était candidat à sa propre succession en mars prochain. Le maire a donc confirmé la chose et annoncé que sa liste était désormais au complet, c’est-à-dire constituée des 27 personnes imposées par la loi pour la strate correspondant à la commune d’Espalion. Toutefois Éric Picard s’est refusé à divulguer les noms des colistiers avant le 3 février.

Une liste composée pour moitié de nouvelles candidatures avec des Espalionnais d’horizons divers qui ne se connaissaient pas forcément avant d’avoir rejoint cette nouvelle équipe dans laquelle le plus jeune a 22 ans et le plus ancien 72. Un renouvellement qui s’avérait nécessaire au vu de la démotivation de nombreux conseillers actuels ne se donnant même plus la peine d’assister aux commissions ou aux conseils municipaux.

L’ossature constituée par huit adjoints sera en grande partie conservée malgré les nombreuses compétences communales transférées désormais à la communauté de communes.

Une mission à terminer

Les six années de mandature n’ont pas permis à Éric Picard de mener à terme tous les projets de son programme et beaucoup sont en cours de réalisation. Parmi ces projets engagés on peut citer l’opération bourg-centre qui a pour objectif de rendre plus attractif le cœur de ville et de le redynamiser. L’opération habitat a bien démarré et connaît actuellement le succès, elle permet aux propriétaires d’obtenir des aides pour des travaux d’amélioration de l’habitat, la réfection des façades ou des achats de biens dans un périmètre défini. Viendra ensuite le temps de la création ou de la rénovation des espaces publics. Au village de vacances la phase administrative des travaux constituant à la création de nouvelles cuisines est terminée. La rénovation des 40 logements du pôle touristique est également prévue dans une seconde tranche de travaux.

Priorité à l’économie

Éric Picard avait fait du développement économique la priorité de sa première campagne de 2014 et il va en être encore ainsi. Les zones d’activités sont désormais remplies et une extension de ces zones sera nécessaire. Espalion compte 150 activités commerciales diverses et, avec les SCI comprises, Ainsi, 200 sièges d’entreprises se sont installés depuis 2014. "Même si l’activité économique ne se porte pas trop mal, tout n’est pas encore parfait. Il faut continuer à favoriser l’installation de jeunes apportant du dynamisme dans notre cité qui doit rester la ville phare de la communauté de communes" déclare le candidat Picard.

Même si le maire actuel n’a voulu révéler aucun nom de la liste qu’il présentera dans quelques jours on peut affirmer que Marie Paule Lesieur en fera partie. Élue socialiste d’opposition pendant le dernier mandat de Gilbert Cayron, Marie-Paule Lesieur a rejoint la liste d’Eric Picard. L’ex-conseillère municipale explique son choix par son souhait de faire, coûte que coûte, obstacle à la liste de La République En Marche conduite à Espalion par Guillaume Septfonds.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

89000 €

Dans une résidence récente située à proximité du centre-ville d'Espalion, a[...]

54000 €

Au coeur d'Espalion, dans une petite copropriété avec faibles charges, appa[...]

116000 €

Appartement situé au dernier étage d'une résidence équipée de l'ascenseur..[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir