Capdenac-Gare : les gendarmes mettent fin à un trafic d'alcool et de cigarettes

  • La marchandise saisit par les gendarmes.
    La marchandise saisit par les gendarmes. / Gendarmerie nationale
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les gendarmes ont établi que plus d'une centaine de voyages ont été effectués sur une année entre Capdenac-Gare et Le-Pas-de-la-Case, en Andorre.

Les militaires de la communauté de brigades de Capdenac-Gare ont interpellé quatre personnes issues d’une même famille et effectuant depuis plus d’un an de nombreux allers retours entre le Pas-de-la-Case, en Andorre et Capdenac-Gare

Les investigations menées par les militaires permettent d’établir que plus d’une centaine de voyages ont été réalisés sur l’année, jusqu’à quatre certaines semaines. Le trafic portait essentiellement sur des cartouches de cigarettes et des bouteilles d’alcool.

Ainsi près de 800 cartouches et autant de bouteilles d’alcool se sont écoulées illégalement en l’espace d’une année.

Les quatre individus interpellés, ont fait l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel de Rodez.

Les personnes se livrant à l’importation illégale de cigarettes et/ou d’alcool risquent jusqu'à trois ans de prison 3 ans et une amende pouvant atteindre deux fois la valeur de la marchandise et la confiscation du véhicule utilisé pour commettre l’infraction. Pour les clients, et ce depuis décembre 2019, l'acquisition de produits du tabac manufacturé, vendus à la sauvette, est punie d’une amende 135 €.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir