Pour la CCI, 2020 sera l’année de la "transformation"

  • Le futur siège de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron ouvrira ses portes en 2022 à Bourran.
    Le futur siège de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron ouvrira ses portes en 2022 à Bourran. repro CPA / repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

De nouveaux projets enthousiasmants mais aussi la poursuite de la préparation de déménagement vers le quartier de Bourran à Rodez pour de nouveaux locaux de 1 800 m2… l’année 2020 sera placée sous le signe de l’effervescence pour la CCI de l’Aveyron.

It’s a new CCI !". Les mots du président Dominique Costes résument à quel point cette année sera décisive pour la chambre consulaire. Le gros chantier, au sens propre comme au figuré, sera la poursuite du projet de déménagement vers le quartier de Bourran. "La transformation de la CCI passe par la création d’un nouveau lieu", explique Dominique Costes. À terme, en 2022 selon toute vraisemblance, l’ensemble des collaborateurs seront rassemblés sur ce même site, dont les travaux de terrassement débuteront à la fin du mois de juin 2020.

Ce nouveau bâtiment constituera en une extension de l’existant, qui accueille actuellement les formations. La CCI gagnera 1 800 m2 de superficie et son parking un étage supplémentaire tandis que la façade bénéficiera d’un relooking. Une transformation "pour l’économie aveyronnaise" selon le président alors que le bâtiment de la CCI, à Bourran, a été le tout premier du quartier à sortir de terre.

La formation, "réponse au manque de main-d’œuvre"

De nouveaux locaux à même de permettre à la CCI de poursuivre son ambition de toujours : servir l’économie locale, au bénéfice, par ricochet, de la démographie.

"La formation est une réponse au manque de main-d’œuvre, aux difficultés de recrutement que connaissent les entreprises aveyronnaises", explique Dominique Costes.

Cette année, sur ses trois sites de formation (Rodez, Millau et Saint-Affrique), la chambre de commerce accueille 1 014 jeunes, en alternance pour 82 % d’entre eux. Du côté de la formation professionnelle continue, ils sont 8 000 (chefs d’entreprise ou salariés) à passer chaque année entre les mains de la CCI.

Cher à Dominique Costes, le concept de " Former ici pour travailler ici " se concrétise chaque année" davantage. Au total, 56,76 % des étudiants formés par la CCI trouvent un travail dans les entreprises aveyronnaises. Dans le détail, les étudiants de l’EGC sont 43,30 % à rester une fois leur formation achevée contre 14,89 % pour les ingénieurs, 36,59 % pour la Filière qualité sécurité environnement et 89,79 % du côté des bas et BTS.

Ouverture aux collectivités

Au chapitre des projets, là aussi bien avancé, la CCI va désormais faire bénéficier les collectivités aveyronnaises de son expertise en matière d’accompagnement des entreprises, une compétence renforcée à la faveur de "restructurations" passées des équipes selon le trésorier adjoint Serge Clamagirand. "Nous proposerons des outils d’aide à la décision pour les collectivités, nous serons à leurs côtés dans les démarches économiques, par le biais de conventions. Nous serons des facilitateurs", détaille la directrice Patricia Fontanier.

Enfin, les écoles d’ingénieurs (la CCI de l’Aveyron est la seule d’Occitanie à en avoir deux) viennent d’obtenir le renouvellement de leurs habilitations pour une durée de 5 ans, soit la durée maximale, un nouveau gage du sérieux des formations dispensées. La Chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron ouvrira ses portes samedi 29 février, sur le site de Bourran.

Deux nouvelles formations

Au mois de septembre, la CCI ajoutera deux nouvelles formations supérieures à son offre. À destination des titulaires d’un bac +2 à dominante informatique ou réseaux/télécoms ou bien des personnes ayant cinq ans d’expérience professionnelle, un bac +3 réseaux informatiques - école supérieure du numérique verra ainsi le jour avec pour objectif de former des professionnels de l’administration des systèmes et des réseaux, qui seront des garants de la sécurité et de la performance de ces mêmes réseaux dont ils auront la charge. Durée de la formation : un an.
Par ailleurs, un bac +5 marketing digital - Master in business and management est lui aussi prévu pour la rentrée 2020. Pour cette formation de deux ans, le recrutement se fera après un bac +3 commerce, marketing ou communication. Le but est de former des managers de PME maîtrisant les nouveaux outils de communication, de marketing et de management. Au chapitre des nouveautés toujours, la CCI travaille sur la création d’un bureau des étudiants (BDE) inter-écoles.

Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

312.76 €

Appartement de type loft avec grande pièce principale très lumineuse, coin [...]

65 €

Garage avec un accès aisé, il est situé dans la Résidence Les Terrasses de [...]

347 €

APPARTEMENT EN DUPLEX EN TRES BON ETAT SITUE EN PLEIN CENTRE DE RODEZ[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir