Dédé, l’ami qui soigne les oiseaux de Rodez en hiver

  • Dédé et son ami Michel Davouste se promènent tous les jours pour alimenter les nichoirs.
    Dédé et son ami Michel Davouste se promènent tous les jours pour alimenter les nichoirs. Repro CP / Salima Ouirni / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis 16 ans, Dédé l’ami des oiseaux distribue des graines, tout au long de la promenade de Layoule. Un cadeau qu’il fait à la nature par amour pour les animaux.

Il n’y a pas un jour où Dédé ne va pas se promener le long du chemin de la promenade de Layoule. Il est salué par les jeunes et les moins jeunes, les randonneurs et les coureurs. Dédé est non seulement connu pour sa courtoise et sa gentillesse mais et surtout parce qu’il s’occupe des oiseaux.

Il y a 16 ans, Dédé avait arrêté décidé d’arrêter de fumer. " Je me suis dit, comment compenser le paquet de cigarettes que je fumais, au quotidien ? " La réponse a été rapidement apportée par son amour pour les animaux. " Un être humain vous trahira, mais un animal, jamais ! ", assure Dédé.

Du coup, le retraité d’alors a décidé d’accorder un mois et demi de sa pension aux oiseaux.

Tous les matins, il s’en va retrouver ses volatiles avec un plaisir certain. " Pour moi, c’est un but pour sortir et me promener. Je ne fume plus, je ne pars pas en vacances. Alors, pourquoi ne pas partager ?", interroge-t-il.

Tout au long de sa balade, Dédé va distribuer des graines de tournesols, des boules de graisses, des cacahuètes, du maïs… "Quand, je vois ces oiseaux venir manger, je trouve que c’est le spectacle le plus beau du monde", dit-il avec une émotion certaine.

Sur la boucle de Layoule, d’une longueur de 6 km, et durant la saison hivernale, Dédé aura ainsi distribué 48 kg de cacahuètes, 600 kg de blé, 1 000 boules de grains etc. Pour en avoir encore plus à distribuer aux oiseaux, il va courir les magasins et les promos. " Je fais attention, aux rabais. Cela me permet d’en avoir beaucoup plus à distribuer", confie Dédé.

Michel Davouste, son ami de toujours, est là pour l’aider. "Régulièrement, des gens mal intentionnés me dégradent les nichoirs. Michel les répare ou m’en fabrique", ajoute-t-il.

En plus de cela, il en achète régulièrement dans les magasins. Un coût supplémentaire pour ce jeune retraité de 71 ans. "Il y a des magasins où je vais régulièrement. Comme ils savent que je fais ça pour les oiseaux, certains me font 10 % sur les mangeoires ou sur les graines", se réjouit-il.

Il espère donc que cet investissement, qu’il fait pour ses amis les oiseaux, régalera les coureurs et les promeneurs de Layoule. Il n’est pas rare de les voir s’arrêter pour admirer la faune colorée en train de se régaler des victuailles préparées par Dédé.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

300 €

A deux pas du centre ville de Rodez et à proximité des toutes commodités. V[...]

377 €

IL SE COMPOSE D'UN SEJOUR/SALON AVEC BALCON, D'UN COIN-CUISINE EQUIPE, D'UN[...]

244 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Studio situé au pied de la c[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir