Cross-country : Un retour boueux et heureux au domaine de Vabre à Rodez

Abonnés
  • Aziz Boukebal (dossard 134) a été sacré chez les hommes.
    Aziz Boukebal (dossard 134) a été sacré chez les hommes. Jean-Louis Bories -
  • Mathilde Sagnes prend la pose avec son entraîneur, Thierry Pagliai.
    Mathilde Sagnes prend la pose avec son entraîneur, Thierry Pagliai. A.B. -
  • Quentin Faissac, l’Aveyronnais le plus rapide, est arrivé en 13e position.
    Quentin Faissac, l’Aveyronnais le plus rapide, est arrivé en 13e position. A.B. -
Publié le , mis à jour

Cela faisait six ans que le Stade Rodez athlétisme n’avait plus organisé un tel événement. Dimanche 2 février, les 1 100 participants sont repartis satisfaits.

"Ici, c’est du vrai cross, c’est ce que disent les gens. Et comme le cross-country, c’est courir à travers les champs, il y a de la boue", en rigole Alain Cabaniols, président du Stade Rodez athlétisme et organisateur de ce quart de finale du championnat de France. Car oui, ces derniers jours, le temps était très humide, ce qui s’est vu sur le parcours et sur les coureurs.

"Le temps était avec nous aujourd’hui, ça fait du bien", commentait également Laurent Lacomme, membre du club ruthénois depuis plus de dix ans.

Ce parcours qui sent la gadoue fait partie de l’ADN du domaine de Vabre. "C’était vert avant les premières courses, mais ça, c’était avant", souriait le secrétaire du club.

Mais pour la vainqueure chez les féminines, Mathilde Sagnes, le terrain allait parfaitement. "C’est un parcours qui me plaît, avec beaucoup de boue et peu de dénivelé. Ce n’était pas un parcours roulant." Une analyse que partageait Quentin Raissac, le premier Aveyronnais chez les hommes. "Un mot pour définir cette course ? Boueux (rires). C’était un terrain très gras. C’était un beau parcours où il n’y avait pas beaucoup de plat. Il fallait à chaque fois relancer. C’était la première fois que je faisais un cross sur un terrain comme cela." Celui qui est arrivé dans l’Aveyron en mars est licencié au club d’athlétisme de Saint-Affrique. C’était la première fois qu’il courrait sur le domaine de Vabre. "Ça me plaît d’être le premier Aveyronnais. C’est une belle première !"

Maintenant, place aux demi-finales, qui auront lieu le 16 février à Carcassonne. "Tous les sportifs vont vouloir aller en finale cette année, assure Laurent Lacomme. Elle se déroule le 8 mars à Montauban. Alors, pour une fois que ce n’est pas trop loin, tous les athlètes vont vouloir se qualifier. Il y a eu des années où ça se passait à Lille, et c’est compliqué de s’y rendre."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Alexis Bargallo
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

Grand T3 rénové d'environ 64m² au troisième étage d'une copropriété tres bi[...]

302 €

Entrée avec petit placard, pièce principale, coin cuisine équipé (plaques v[...]

369 €

Entrée, séjour avec coin cuisine (plaques électriques, frigo), salle de bai[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?