Quatre hommes dont un mineur trouvent la mort dans le crash de leur avion sur le Larzac

  • Peu après le crash, ce dimanche matin, sur le causse du Larzac.
    Peu après le crash, ce dimanche matin, sur le causse du Larzac. DR / DR
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les quatre victimes sont originaires de la Charente, de la Vendée et de la Région parisienne. Ces quatre hommes ont été tués ce dimanche matin après que leur avion s'est écrasé dans une zone du causse entre le viaduc de Millau et La Cavalerie, pour des raisons que l'enquête devra déterminer. 

Des débris jonchent le causse sur plusieurs dizaines de mètres carrés. Le Piper, avion monomoteur, a pris feu en touchant le sol, au cours d'un choc particulièrement violent. L'accident s'est produit ce dimanche peu avant midi dans une zone déserte, au lieu-dit  "Les Aussedats", commune de Creissels, entre le viaduc de Millau et La Cavalerie. 

Le vent à l'origine du problème ? 

L'appareil venait d'Angoulême (Charente), il semblerait qu'il ait transité vers Gaillac, dans le Tarn, avant de survoler le Larzac. Il a alors essuyé de fortes rafales de vent, ce qui pourrait expliquer que son pilote n'a pu le maîtriser. Il a probablement dû envisager de se poser sur l'aérodrome Millau-Larzac, distant d'une dizaine de kilomètres du point d'impact, sans pouvoir y parvenir. L'enquête devra déterminer si le pilote a lancé un appel de détresse. De même, il est trop tôt pour connaître avec précision le plan de vol déposé par le pilote... Ce que l'on sait, c'est qu'un deuxième avion participait à cette balade touristique dont l'un des buts était d'approcher le viaduc de Millau. Ce deuxième a toutefois modifié sa route bien avant le crash du Piper.   

Un adolescent parmi les victimes 

Rapidement sur place, les secours (sapeurs-pompiers, police nationale et gendarmerie), n'ont rien pu faire pour sauver les quatre occupants de l'avion.  Selon des informations confirmées par nos confrères de La Charente Libre, deux des victimes sont originaires de la Charente. Un pilote âgé d’une cinquantaine d’années, originaire des environs d’Angoulême, et un adolescent mineur, domicilié à Chassors, près de Jarnac. celui-ci était en préparation de son brevet d’initiation aéronautique (BIA). Le trajet, organisé par l’aéro-club d’Angoulême, sur un avion du club, avait pour but de mêler tourisme et formation. Les deux autres victimes sont un second pilote, membre du club, et son père. Ils résidaient en Vendée et en région parisienne. 

Enquête complexe

Le procureur de la République de l'Aveyron, Olivier Naboulet, s'est rendu sur les lieux en tout début d'après-midi. L'enquête pour connaître avec précisions les circonstances de ce dramatique accident, ne fait que débuter . Le procureur l'a confiée au commissariat de Millau, compétent sur la commune de Creissels, et au bureau de Marseille de la Police de l'air, dont plusieurs effectifs se sont rendus sur place ce dimanche après-midi. Par ailleurs, le Bureau Enquêtes et Analyses, spécialiste dans les accidents aériens doit se rendre sur les lieux à son tour.

Le Piper n'est pas doté d'une boîte noire, enregistreur des données du vol. Difficile dès lors de savoir précisément dans quelles circonstances a eu lieu le crash  : défaillance technique ou humaine ? Mauvaises conditions météo?   L'enquête ne fait que débuter. 

Christophe Cathala (avec Victor Guilloteau)
Voir les commentaires
L'immobilier à Creissels

77000 €

Charmente maison de village sur 3 étages comprenant : un rez de jardin avec[...]

132000 €

Belle maison de ville en pierre proche de toutes commoditées, 3 ou 4 logeme[...]

126000 €

MAISON DE VILLAGE TRAVERSANTE - EXPOSITION EST/OUEST - A RÉNOVER ENTIÈREMEN[...]

Toutes les annonces immobilières de Creissels
Réagir