Du gibier au menu des chasseurs de l’Aveyron

Abonnés
  • Avec le chef Paulhe, tout le monde participe
    Avec le chef Paulhe, tout le monde participe
Publié le

Tout commence par une partie de chasse. Pour la 2e fois, la Fédération départementale des chasseurs de l’Aveyron a organisé en partenariat avec le chef Henri Paulhe et le LEGTA de La Roque, un cours de cuisine autour de viande de gibier.

Cette fois-ci c’est le cerf et le faisan qui ont été mis à l’honneur. Grâce au soutien d’un boucher, les apprenants d’un jour ont commencé par désosser et découper des morceaux pour les réserver en fonction de leur utilisation future. Puis, tout au long de la matinée, le chef Henri Paulhe a décliné le cerf à toutes les sauces. En daube, à braiser, en terrine, en pavé ou bien encore en rôti Orloff. Les faisans, quant à eux, ont été traités en galantine. Entre les mains d’Henri, rien ne se perd, tout se transforme et surtout tout se magnifie. Avec Henri, on est loin du cours magistral où l’on doit écouter religieusement le chef distiller ses conseils. Non, avec le chef Paulhe, tout le monde participe. Chacun met la main à pâte. En pédagogue averti, le chef se fait un point d’honneur à accompagner chacun de ses élèves dans l’action. "Pour bien retenir il faut voir, il faut entendre et surtout il faut faire ", explique-t-il. Du côté de la Fédération départementale des chasseurs, on se félicite bien entendu du succès de l’opération. Comme le souligne le président Jean-Pierre Authier: " Au travers de ce cours, on est sur du circuit court, je tiens particulièrement à remercier la société de chasse de Laguiole qui nous a offert la viande de cerf qui a servi de base à ce cours de cuisine. Comme à son habitude, Henri a fait une nouvelle fois la preuve par les papilles que la viande gibier peut être cuisinée par tous et surtout que le gibier est une saveur à partager."

Car c’est bien de partage dont il a été question tout au long de la matinée. Et pour réellement apprécier le travail accompli, à l’issue du cours tout le monde est passé à table pour un moment de convivialité. La cuisine, c’est comme la chasse, c’est du partage. D’ores et déjà, même si la date du prochain cours n’est pas encore fixée, il se murmure qu’il devrait être question d’apprendre à cuisiner le lièvre ou le chevreuil…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

269000 €

ONET LE CHATEAU, maison rénové d'environ 120 m² 2 chambres , une salle d'e[...]

189000 €

ONET LE CHÂTEAU - Proche du NOUVEAU QUARTIER, à deux pas de la MEDIATHEQUE,[...]

395 €

À louer appartement de type T1 Bis de 29.61m2 au deuxième étage d'une résid[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?