Jean-Louis Grimal : "Il faut assurer la continuité" dans les mairies de l'Aveyron

  • Le président de l’ADM.
    Le président de l’ADM. Reproduction Centre Presse / / Reproduction Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Entretien avec le président de l’Association des maires de l'Aveyron au sujet du calendrier des élections et de la situation inédite que traverse le pays.
 

Alors que la majorité des communes du département ont élu leur maire (31 communes doivent en passer par un second tour), quel est l’agenda ?

Si les conseils municipaux sont complets, ils vont se retrouver en fin de semaine pour élire leur nouveau conseil. Et ce, bien évidemment, tout en respectant les "mesures barrières", et essayer de faire le maximum pour éviter la propagation du virus.

Et qu’en est-il pour les communautés de communes, où là, en revanche, toutes ne sont pas prêtes ?

Dans la plupart des cas, des conseillers sortants vont siéger avec des nouveaux conseillers. Des pouvoirs spéciaux vont être décidés pour permettre aux conseillers sortants d’expédier les affaires courantes. Les communautés de communes vont également élire "provisoirement" un président. Ce dernier sera élu à titre temporaire. Soit jusqu’au second tour et la mise en place d’un conseil définitif.

Qui des communes qui doivent en passer par un second tour ?

Le conseil municipal reste en place grâce à loi qui va être votée à l’assemblée. D’une manière ou d’une autre, il y a la gestion du confinement à assurer. On nous appelle beaucoup à ce sujet.

Une situation compliquée aussi pour les nouveaux maires !

Ils se retrouvent élus et doivent faire face à une situation très compliquée, effectivement. Ils savent qu’ils peuvent contacter l’Association des maires ou la préfecture pour disposer de toutes les informations.

Quel sentiment vous laisse cette situation ?

Aujourd’hui le premier tour est passé. Je regrette quand même que l’on ait maintenu cette élection tout en sachant comment allait évoluer la situation. C’est bien que le second tour soit reporté. Je ne pense pas que cela pèsera sur les équilibres politiques.

En revanche, il est important de maintenir un lien avec les administrés, et on peut le faire tout en maintenant la mairie fermée. Soit par téléphone, par internet, il y a des moyens qui nous le permettent aujourd’hui. Il y a une continuité à assurer. Et il faut rappeler que nous, maires, on fonctionne avec l’État. Et l’on compte sur tous les élus pour passer au mieux cette situation difficile.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

42000 €

A VENDRE-Dans petite résidence sécurisée avec ascenseur,interphone, apparte[...]

66000 €

A VENDRE-appartement T2 traversant ( environ 52m2) composé d'un séjour de 2[...]

31000 €

Terrain constructible de 1 202 m2 proximité village et Villefranche de Roue[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir