La Ligue Auvergnate et Jeune montagne offrent de l’Aligot aux soignants de Paris

  • Isabelle Cazals (à droite) a tenu à apporter son soutien aux soignants parisiens.
    Isabelle Cazals (à droite) a tenu à apporter son soutien aux soignants parisiens. Repro CPA / Repro CPA
  • L'hôpital Georges Pompidou.
    L'hôpital Georges Pompidou. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un geste de solidarité l’hôpital à destination des unités urgence et Covid 19 de l’hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Les 300 barquettes ont été chargées jeudi midi avant de traverser la France pour régaler vendredi soir, les personnels soignants de l’hôpital parisien Georges-Pompidou. Une initiative à mettre au crédit de La Ligue Auvergnate et du Massif central en collaboration étroite avec la Coopérative Jeune montagne à Laguiole.

Venue "réceptionner la marchandise" au sein de l’établissement parisien, la présidente de la Ligue, Isabelle Cazals explique : "Par cet acte concret de soutien, notre confédération, à l’image de tous les Auvergnats à Paris, a souhaité saluer le courage et le dévouement des personnels soignants face à cette épidémie." Distribuées avant la prise de garde de l’équipe de nuit, ces barquettes "conditionnées en portion unique" ont ainsi fait le bonheur des hospitaliers. des services "Covid" et des urgences. "Nous avons un partenariat privilégié avec la Coopérative Jeune montagne qui nous a tout de suite dit oui, en prenant à sa charge la moitié des frais engagés", poursuit la présidente.

Un partenariat dont se félicite aussi Yves Soulhol, directeur de l’Union fromagère aveyronnaise. "Ça nous semblait évident de participer à ce geste de solidarité. Ce n’est pas grand-chose, mais nous pensons également à nos compatriotes aveyronnais qui sont partis vivre à Paris". "Fiers de nos soignants originaires de nos régions et acteurs de notre mouvement associatif, et bien entendu infiniment reconnaissants à l’ensemble du personnel au front de cette pandémie, nous ne doutons pas que ce plat unique et emblématique du plateau de l’Aubrac saura réchauffer leur corps et leur cœur", conclut Isabelle Cazals.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

30000 €

Agnac : Venez découvrir et imaginer votre future maison sur ce beau terrain[...]

44500 €

Dans le centre historique d'Entraygues et à proximité de toutes les commodi[...]

92000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, à 50 m de l'avenue du ce[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir