La ferme Carles rebondit et innove

  • Présentation du nouveau concept.
    Présentation du nouveau concept.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Frappé de plein fouet par la crise sanitaire, Jacky Carles et les siens ont mis à profit cette période faite d’incertitude afin de repenser le concept de la Table Paysanne pour envisager une autre reprise. Concept qu’il a détaillé en début de semaine aux élus, techniciens et représentants des chambres consulaires.

Tsunami d’annulations

C’est à un tsunami d’annulations et de reports de réservations qu’a dû faire face, dès la mi-mars, la ferme Carles de Monteils. Mais ici, pas question de se lamenter sur son sort. Tirer du négatif un maximum de positif aura été durant ces longues semaines le leitmotiv de Carlou et de sa garde rapprochée. Ainsi, c’est une organisation nouvelle, voire pilote à l’échelon régional, qui a été soumise aux décideurs politiques, comme aux représentants de la chambre de commerce et de la chambre d’agriculture en ce début de semaine, en présence du photographe Jean-Marie Périer, un des partenaires privilégié du porte-drapeau du tourisme rural.

Reconstruire

"Nous devons reconstruire avant tout", a suggéré Carlou avec sa faconde naturelle et pour le moins imagée. Lui a choisi de s’approprier l’imposition des mesures barrières et des nouvelles normes sanitaires pour revoir le concept de Table Paysanne qui a révolutionné l’accueil dans l’Ouest Aveyron. Avec, encore une fois, un projet novateur à la clef. Exit les grandes tables d’hôtes, la formule se concentre désormais dans la grange gourmande autour de tables accueillant au maximum six personnes. Le tout sous l’œil goguenard des Dutronc, Johnny, Stones, Beatles et autres immortalisés par l’objectif du photographe de "Salut les copains".

Parc gourmand

"Nous avons voulu perpétuer cette ambiance yéyé", opine, sourire aux lèvres le maître des lieux, et, "avec Frédéric Charles, de l’Oustal de Pont-les-Bains nous proposerons désormais des séjours sur ce thème avec hébergement dans sa structure, visite de La Maison de la Photo, à Villeneuve, et repas à la Table Paysanne." Le décor est posé, mais le bougre n’a pas l’intention de s’arrêter. Afin de conserver la jauge maximale d’accueil, la grande nouveauté résidera dans un parc gourmand attenant. Un architecte, par ailleurs élu de Monteils, planche sur sa finalisation. Mais, dès cet été, dans une ambiance champêtre, y seront dressées d’autres tables afin d’assurer une jauge convenable pour accueillir un public composé à la fois de groupes et d’individuels. L’idée de relier la salle au jardin, est celle de Nicolas, le fils de la maison appelé à reprendre prochainement les commandes. "Moi, je serai toujours là pour assurer l’accueil, l’animation avec Dominique et l’aider en cuisine", tranche Carlou, que l’on n’imagine pas couper court comme ça à son engagement. Des grands arbres ont déjà été plantés dans cet espace bucolique. "Nous ajouterons des toiles suspendues pour offrir de l’ombre aux convives", poursuit Carlou. D’ici quelques semaines, l’ensemble sera opérationnel afin de vivre cet étrange premier été postconfinement.

Confiné au grand air

Dans un deuxième temps, dès la fin de la saison, les bâtisseurs maison recréeront des "paredous", ces terrasses où les anciens plantaient vignes et cultures en espalier pour adoucir les pentes. "Nous créerons des abris en pierres du causse afin d’exposer de grosses pièces de cuivres, dont la découverte sera prétexte à des balades digestives", poursuit Carlou ajoutant : "Chez nous les gens seront confinés autour de bonnes tables au grand air". Bon sang ne saurait mentir. L’installation d’une ferme miniature pour les enfants est aussi dans les tuyaux.

D’un point de vue strictement sanitaire, "chaque convive déposera ses couverts et assiettes dans un bac chloré avant que nos équipes assurent le lavage".

Mais le concept ne restera pas figé, Jacky Carles entend bien que chaque oiseau de passage apporte sa pierre à l’édifice avec ses idées et conseils. "Être à l’écoute des autres sera un garant de réussite", tranche-t-il.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

65000 €

Tour de ville - proche commerces et commodités : appartement de type 2 de 3[...]

246700 €

A quelques minutes du centre ville dans quartier pavillonaire calme, superb[...]

169500 €

A proximité des commerces et écoles, grande maison composée de deux T4 en r[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir