Villefranche-de-Rouergue : les gendarmes patrouillent à VTT

  • Les gendarmes patrouillent à VTT.
    Les gendarmes patrouillent à VTT. / /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Des gendarmes à vélo. Ce n’est pas là une image du XIXe siècle, mais du bien du XXIe. Les militaires villefranchois sont ainsi amenés à faire des patrouilles en VTT dans et autour de la ville. "Cela nous permet d’aller dans des endroits difficilement accessibles en voiture. Puis, nous pouvons entrer plus facilement en contact avec la population, ne serait-ce que pour faire passer des messages de prévention."

Le lieutenant Julien Depardieu, commandant la communauté de brigades de gendarmerie de Villefranche, trouve de nombreux avantages à ces patrouilles sur deux roues.

La communauté de brigades dispose de deux VTT, qu’enfourchent, à tour de rôle et quand le service le permet, les militaires, pour effectuer leur mission de surveillance. Ces patrouilles ont principalement pour cadre la bastide, la coulée verte des quais de l’Aveyron  et aussi les jardins de la rive gauche où plusieurs actes délictueux ont été commis ces dernières semaines. "Nous menons un travail poussé d’enquête sur le terrain pour confondre les auteurs de ces vols", indique le lieutenant Depardieu. Il insiste aussi sur la notion de prévention et sur les règles de prudence dont chacun doit faire preuve. "Il faut éviter d’attirer la convoitise des personnes mal intentionnées."

Guy Labro
Voir les commentaires (1)
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

59000 €

Immeuble comprenant au RDC un local commercial d’environ 45m²+WC+partie rés[...]

45800 €

Beau terrain boisé de 2400 m² dans un quartier résidentiel, proche accès ro[...]

58000 €

Aux portes de la ville, dans un secteur résidentiel calme, terrain plat de [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir
Les commentaires (1)
Altair12 Il y a 1 mois Le 04/06/2020 à 11:00

Quand on voit ces gendarmes se promener à VTT pour faire de la "prévention" ou ces autres sur des quads pourchasser sur les sentiers de l'Aubrac les randonneurs qui contrevenaient aux règles du confinement, on se pose de légitimes questions quand on sait les forces de l'ordre submergées par les incivilités, la délinquance ou même la criminalité dans bien des endroits de notre pauvre pays devenus des jungles de non-droit.
Je pense que les gendarmes ayant du bon sens se posent les mêmes questions quant à l'utilité de certaines missions !