FO, CGT, Solidaires : un appel commun à manifester mardi 16 juin en Aveyron comme ailleurs

  • Salariés et usagers de tous les domaines de la santé sont invités à se joindre aux organisations syndicales.
    Salariés et usagers de tous les domaines de la santé sont invités à se joindre aux organisations syndicales. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Professionnels de santé comme usagers sont invités à se joindre à l’un des huit rassemblements prévus dans l’Aveyron.

"Les citoyens nous ont applaudis à 20 heures tous les soirs, on leur demande de venir défendre avec nous la santé, la qualité de prise en charge de tous les patients et résidents. Depuis plus de deux ans, nous tirons la sonnette d’alarme" (FO Santé). Ou encore : "Le ségur de la santé montre déjà ses limites et ressemble à une nouvelle imposture débouchant sur des mesurettes confortant la politique libérale" (CGT).

Aussi peu satisfaits par la situation actuelle que par les mesures promises par le gouvernement en direction de la santé, les représentants des syndicats CGT, FO et Solidaires ont appelé, dans le giron de leurs fédérations nationales, à une journée d’action dans le département mardi 16 juin dans l’après-midi.

Les usagers sont attendus à se joindre aux rassemblements au même titre que les professionnels des secteurs (privé ou public) de la psychiatrie, des Ehpad, des hôpitaux, du domaine médico-social ou de l’enfance.

Les manifestants, qui affirment que les gestes barrière seront respectés durant des rassemblements, formuleront à nouveau plusieurs de leurs demandes au gouvernement : revalorisation de tous les personnels (privé comme public), un plan de formation pluridisciplinaire, un plan de recrutement de personnel, un renforcement significatif des moyens financiers, ainsi que l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de service et de lits, comme ils l’affirment d’une même voix.

Huit points de rassemblement à travers le département

Rodez, 14 h 30 devant l’Hôpital, avenue de Bourran et de 13 heures à 15 heures au rond-point de la Gineste pour la psychiatrie de Sainte-Marie. Decazeville, à 17 h 30 devant l’Hôpital. Villefranche-de-Rouergue, 14 h 30 devant l’Hôpital, entrée principale. Millau, 18 heures devant l’hôpital, Puit de cales. Saint-Affrique, 18 heures devant l’Hôpital. Espalion, 14 h 30 à l’Hôpital, parking du centre de rééducation. Salles-la-Source, 14 h 30 devant l’Hôpital de Cougousse.

JDM
Voir les commentaires
Réagir