Moins de substances toxiques dans les couches pour bébé

  • Moins de substances toxiques dans les couches pour bébé
    Moins de substances toxiques dans les couches pour bébé
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Le 8 février 2019, les industriels avaient promis d’éliminer les substances chimiques des couches à usage unique pour bébés. Un an et demi après, la DGCCRF confirme une amélioration de la qualité de ces produits.

Début 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) révélait la présence de substances toxiques dans le couches, capables de "migrer dans l’urine et d’entrer en contact prolongé avec la peau des bébés ".

Les fabricants et les distributeurs de couches à usage unique s’étaient alors engagés à éliminer les substances allergisantes, notamment dans les parfums.

Sous les seuils toxiques

Ce 2 juillet, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rend publique son étude concernant la promesse des industriels. Une promesse tenue puisque parmi les 32 références de couches pour bébés, représentatives du marché national, "aucun dépassement de seuils sanitaires liés à l’exposition aux couches pour bébés n’a été constaté. Aucun allergène ou résidu de pesticides n’a été retrouvé. Des diminutions des contaminations en dioxines et furanes (…) et hydrocarbures aromatiques polycycliques ont également été relevées."

Notons enfin, hormis pour 3 références (Marmailles plus, Moina zaza et Pampers premium protection) que les teneurs en formaldéhyde – reconnu pour ses effets irritants  – s’améliorent également.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir