La Mil’kill sur les routes du Vallon

  • Mille kilomètres pour une aventure humaine exceptionnelle.
    Mille kilomètres pour une aventure humaine exceptionnelle.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Une course à pied de 1 000 kilomètres à travers la France à effectuer en maximum 12 jours (l’équivalent de deux marathons par jour), c’est un challenge extrême que se lancent chaque année les participants à la mythique "Mil’kil" qui relie Saint-Malo à Sète.

La quarantaine de compétiteurs inscrits à l’édition 2020 étaient de passage la semaine dernière dans le Vallon, à l’image de l’italien Roberto Rovelli (notre photo), un baroudeur expérimenté de 56 ans au palmarès impressionnant dans le domaine des épreuves d’endurance extrême. Parti le matin d’Aurillac pour parcourir les 89 kilomètres qui conduisaient à Rodez, il avait le sourire aux lèvres… et le feu aux pieds en traversant Marcillac, tirant derrière lui sa carriole contenant son ravitaillement et ses affaires de rechange.

"La Mil’kil n’est pas une compétition, mais une course entre gentlemen basée sur la loyauté des concurrents désireux de se mesurer entre eux" a-t-il pris le temps de nous expliquer, précisant que les arrêts étaient entièrement libres, pour se ravitailler comme pour se reposer et dormir.

Renseignements pris, Roberto est bien arrivé à Sète le 26 juin dans les temps impartis.

Un tel exploit sportif valait bien la remise du trophée commémoratif artisanal. Ce trophée est associé au titre de "Mil’killer" et remis à chacun des coureurs ayant rallié l’arrivée en moins de 288 heures !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

325 €

Marcillac centre, place de l'église. Appartement T2 de 38m², situé au 1er é[...]

23000 €

Sur les hauteurs de Marcillac, dans un environnement privilégié, à seulemen[...]

293 €

LOCATION APPARTEMENT MARCILLAC SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové Entr[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir