Vautours sur l'Aubrac : ne pas tomber dans le panneau !

  • Les défenseurs du rapace prennent en dérision l'actualité du plateau.
    Les défenseurs du rapace prennent en dérision l'actualité du plateau.
  • Le monde agricole alerte sur la situation.
    Le monde agricole alerte sur la situation.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le plateau de l'Aubrac devient une terre de jeu et de nerfs entre pro et anti vautours. Chacun faisant preuve d'une imagination mordante et acérée. 

La présence du vautour avérée sur l'Aubrac suscite l'émoi du milieu agricole. Celui-ci exprime son inquiétude en posant sur le plateau des panneaux portant l'inscription : "La reine de l'Aubrac victime du vautour". Face à cela, un collectif d'acteurs du tissu économique, touristique, culturel et social ainsi que des élus, s'est constitué pour prendre la défense du rapace. Et lui aussi, à son tour, ne manque pas d'imagination et de mordant, pour tourner en dérision les détracteurs. "La reine de l'Aubrac victime du pic-vert". 

Histoire de calmer le jeu, le parc naturel régional de l'Aubrac vient de constituer un groupe de travail mêlant acteurs et élus du territoire. 

OLIVIER COURTIL
Voir les commentaires (2)
Réagir
Les commentaires (2)
Anonyme12409 Il y a 1 mois Le 11/07/2020 à 14:06

il faut faire payer les dégats à ceux qui defendent ces animaux comme on devrait faire payer les défenseurs des ours et non toujours puiser dans la poche du contribuable,c'est tellement facile avec l'argent des autres.

pierre.fontanie Il y a 1 mois Le 11/07/2020 à 13:30


Les acteurs et les élus du territoire s ils vivait de l élevage et que leurs bêtes etait attaquer par des vautours ils changerait de la façon d agir