Santé : continuité et modernisation au Cias

Abonnés
  • Une vue de l’assistance lorsde l’assemblée générale.
    Une vue de l’assistance lorsde l’assemblée générale.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le CIAS (Centre intercommunal d’action sociale, Bassin et vallée du Lot) a tenu son assemblée générale, à Livinhac-le-Haut. Le président César Alvarez a remercié chaleureusement le maire accueillant, Roland Joffre, ainsi que les autres maires qui soutiennent la structure : Mme Couderc, Messieurs Pons, Cayron, Denoit, et Jonquières. Les conseillers départementaux, Filieris, le Comité des usagers, l’Adar, M. Melac expert-comptable du cabinet Douls-Cammas, et M. Saint-Martin Commissaire aux comptes, n’ont pas été oubliés.

L’exercice 2019 a été marqué par la continuité de la mission de direction par Amandine Cau qui a initié un excellent travail de redressement durant sa période en responsabilité. Suite à son départ sur Millau (légitime et compréhensible), en septembre 2019, le CIAS a recruté Catherine Brousse. "Un certain nombre de signes positifs nous permettent de penser que les conditions sont réunies pour assurer la continuité de l’association et envisager l’avenir avec sérénité", précise César Alvarez.

Puis, est venu le rapport du service aide à domicile par Dominique Staszewski, responsable de service, qui a expliqué que le déficit de 2018 est largement réduit. "On frôle l’équilibre. C’est très encourageant, il faut donc continuer dans cette voie qui garantit l’avenir". Le service de soins infirmiers à domicile (SSID) a été présenté par Catherine Brousse. Ce service tourne à un bon régime, avec pour 2019 un excédent qui s’explique par des prévisions de dépenses qui n’ont pas pu être réalisées et donc reportées. "Ce bon résultat suppose une réflexion qui est menée afin de déboucher sur des perspectives d’amélioration appropriées et d’une utilisation de cet excédent pour lesquels nous sommes tributaires des décisions de notre autorité de tutelle l’ARS. Nous avons souhaité investir en 2019 dans la modernisation du SSIAD en proposant un nouvel outil et organiser des formations ciblées".

Autres faits marquants en 2019 : une expo de sculptures aériennes, un quine, un goûter, un arbre de Noël, mais aussi la structure a été reconnue d’intérêt général qui permettra, entre autres, aux futurs donateurs de bénéficier de dispositions relatives aux exonérations fiscales.

Sophie Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Livinhac-Le-Haut

65000 €

Beaucoup de potentiel pour cette maison en pierres, composée d'une grande c[...]

129000 €

Maison du XVIIIème siècle située dans le village de Livinhac Le Haut proche[...]

127000 €

A VENDRE-Dans village Vallée du LOT- sur le GR 65, maison caractère rénovée[...]

Toutes les annonces immobilières de Livinhac-Le-Haut
Réagir