Rodez : il " insulte " le maire et se retrouve devant les juges

  • La décision sera rendue le 25 novembre prochain.
    La décision sera rendue le 25 novembre prochain. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Devant le tribunal correctionnel de Rodez, ce mercredi 23 septembre, un homme était jugé pour avoir " injurié " le maire de Rodez dans une publication.

" L'article paru dans cette publication n'a aucun intérêt informatif, il ne s'agit que d'un ramassis d'injures, de mots violents, publiées dans un contexte particulier. Le maire tient toutefois à rappeler qu'il est très attaché à la liberté d'expression et de la presse. " Lors de l'audience correctionnelle de ce mercredi 23 septembre, Me Bessière, l'avocat du maire de Rodez, Christian Teyssèdre, a résumé en quelques mots les bases de son argumentation.

Face à lui, Me Périer et son client accusé d'avoir, le 28 février, dans le journal l'Hebdo, publié dans une tribune dans laquelle il estimait que l'actuel maire de Rodez " ne respectait pas ses propres règles " ; qu'il était " sans foi, ni loi ", "opportuniste ", etc. 

Cet article a donc été publié quelques jours avant le 1er tour des élections municipales. Selon, Me Bessière, " le maire et le prévenu se connaissent depuis longtemps puisqu'ils étaient dans la même entreprise. Et le fait que cet article sorte avant les élections n'a rien d'un hasard. "  Avant de réclamer 10 000 € de dommages et intérêts. 

" Je n'ai rien contre la personne du maire, mais c'est contre le politique que j'ai voulu écrire cela, plaide le prévenu. J'ai voulu exprimer cela à ma façon. Je veux bien admettre que les mots sont un peu forts. "

Pour son avocat, Me Périer,  " la liberté d'expression souffre d'être mal connue. Il s'agit d'une liberté fondamentale qui doit être garantie. Chacun doit pouvoir s'exprimer. Cet article est bien adressé au maire et non à la personne ".  Et celui de souligner que " la plainte a été déposée avec l'argent de la commune ", avant de demander, à son tour, 3 000 € de dommages et intérêts pour son client.

La décision sera rendue mercredi 25 novembre, à 14 heures. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

249 €

LOCATION APPARTEMENT STUDIO RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée avec [...]

230 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIÈCE UNIQUE AVEC PETIT PLACARD DE RANGEMENT ET U[...]

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Duplex situé en coeur de vi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Les commentaires (1)
Anonyme17018 Il y a 28 jours Le 24/09/2020 à 09:51

Mais lol !
C'est son habitude, au Maire de Rodez et je suis bien placé pour le savoir ayant été moi même au Tribunal.
Il ne paie pas ses frais de justice, ce sont les ruthénois qui le font... Ce qui n'est pas le cas de l'autre partie... Et il est toujours de drôle de voir le traitement fait par la presse.
Dans mon exemple, Teyssedre a perdu en première instance, en appel, et en cassation (il n'a même pas présenté de dossier).
Presque personne n'en a parlé, et encore moins creusé.
Un bon moyen pour faire taire certains de ses opposants...