Calamité sécheresse : la préfète en visite dans une ferme de la commune

  • Des agriculteurs autour de la préfète pour exposer leur problème.
    Des agriculteurs autour de la préfète pour exposer leur problème.
Publié le

Les épisodes de sécheresse deviennent un problème récurrent depuis plusieurs années et les agriculteurs en subissent les conséquences de plein fouet. La carte Airbus qui est une carte donnée par l’analyse d’images satellites sur une zone géographiquement choisie est censée permettre d’apprécier le niveau de production des prairies et de comparer la production de l’année en cours par rapport à l’historique. Or, au dire des agriculteurs et de la FDSEA, cette carte ne reflète pas la réalité du terrain. "Elle ne veut plus rien dire", disent-ils et cette carte demeure contestée depuis trois ans.

Ce fâcheux contretemps prive certains du droit de passer en calamité sécheresse.

Lundi 28 septembre, la préfète de l’Aveyron s’est rendue à Travassac sur la ferme de Véronique et Patrice Saurel pour voir de plus près l’existence réelle de ce problème.

Cette ferme de 150 hectares est tout à fait représentative des fermes qui élèvent des vaches de race aubrac à viande sur le département. Le troupeau est constitué d’une centaine de vaches. En temps normal, elles vont à l’estive de mai à octobre et les prairies permettent de récolter 381 tonnes de fourrage.

Cette année, les vaches sont nourries depuis juillet avec le stock de fourrage d’hiver soit six à sept bottes par jour pour tout le cheptel et les récoltes se sont arrêtées à 260 tonnes de fourrage soit 32 % de perte. De plus, des achats d’alimentation (maïs, paille…) ont été réalisés et d’autres auront lieu dans le courant de l’hiver.

Une soixantaine d’agriculteurs a répondu présent, l’un d’eux a déclaré : "Ce que l’on prend de notre trésorerie pour nourrir les bêtes, c’est sur notre salaire, Mme la Préfète, seriez-vous prête à vivre sans salaire ?".

Mme Michel-Moreau a été à l’écoute et s’est engagée à faire remonter le message des agriculteurs qui veulent obtenir leurs droits par rapport aux calamités agricoles.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Florentin-La-Capelle

30000 €

Terrain de 2100m2 constructibles sur la commune de Florentin-La-Capelle et [...]

19500 €

Nord Aveyron - Florentin Lacapelle - Terrain constructible plat, situé au c[...]

Toutes les annonces immobilières de Florentin-La-Capelle
Réagir