Rugby : malgré la victoire, LSA doit revoir sa copie

  • Lévézou Ségala Aveyron s’est imposé dans la douleur face à la lanterne rouge.
    Lévézou Ségala Aveyron s’est imposé dans la douleur face à la lanterne rouge. JLB - Jean-Louis Bories
Publié le

Dimanche après-midi face à Saint-Sulpice, Lévézou Ségala Aveyron s’est imposé. Mais les Ségalis ont commis beaucoup de déchets dans leur jeu. Ils sont restés constamment à portée de fusil des Tarnais.

Si LSA a signé dimanche sa deuxième victoire d’affilée, c’est au terme d’une rencontre où il s’est passablement compliqué les choses. "Nous sommes tombés sur une grosse équipe avec un pack super costaud et des trois quarts rapides. Ils nous ont privés de ballons, surtout en touche", explique Ruan Lamprecht l’un des tacticiens du Lévézou Ségala Aveyron.

Malgré un gros pack tarnais, les Cassagno-Réquistanais ont fait de la résistance. " Les gars ont tout donné et n’ont jamais baissé les bras ", se satisfait Lamprecht. Mais il y a eu également beaucoup de maladresses et surtout un jeu au pied défaillant. " C’est vrai que nous avons beaucoup joué sans ballon car nous avons failli en conquête. Il faut vraiment travailler ce domaine. Ce qui est bien, c’est que nous avons valorisé nos incursions chez l’adversaire même si le buteur titulaire (Arnaud Miquel NDLR) était absent", explique-t-il.

Fabre, 100 % face au perche

Il faut dire que Kenzo Albouy n’a pas connu sa réussite habituelle. Mais il a été suppléé de fort belle manière en seconde période par le centre Fabre qui a inscrit trois tirs au but. Un 100 % de réussite qui a permis aux Ségalis de respirer un peu. Autre point de satisfaction, l’intégration de deux juniors. S’il est difficile d’évaluer la prestation de Paul Mercadier, formé au club, son temps de jeu n’étant pas assez important, celle de l’Albigeois Alexandre Calmes est significative. "Nous sommes satisfaits de sa prestation, tant au niveau du jeu que de l’implication dans la partie. Si Paul Mercadier n’a pas eu beaucoup de temps de jeu, il a été intégré dans le groupe et ce sont des jeunes, comme lui, qui préparent l’avenir du club", assure l’entraîneur ségalis.

Un avenir du club à court terme qui passe par le déplacement chez le leader Agde dimanche prochain. " Nous allons préparer cette rencontre comme les autres. Bien sûr, c’est un gros morceau qui nous attend, mais l’objectif comme pour tous les matches c’est la victoire. Il faut partir avec des objectifs élevés pour réussir, en est persuadé Ruan Lamprecht. Agde est privé de rencontre depuis trois semaines (un week-end de trêve et un match reporté pour raison sanitaire NDLR). Il va falloir tout donner en première période, tout en restant discipliné, et essayer de les prendre de vitesse. Partant de là, tout est possible. " Pour cette rencontre, les Lsanais devraient enregistrer le retour d’Arnaud Miquel, l’artilleur maison.

Alors, une série de trois victoires pour les Aveyronnais ? Cela ne leur est jamais arrivé depuis qu’ils sont en Fédérale 2. Il faut bien un début à tout…

 

serge carrière
Voir les commentaires
Réagir